Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Eloge d'Arcachon hors-saison

Publié le par TSF36

Cela peut ressembler à un oxymore étant donné qu’Arcachon se proclame fièrement la ville des quatre saisons.  Mais hors saison estivale, débarrassée des hordes de juilletistes et d’aoutiens, cette belle ville est vraiment digne d’éloges. Le septembrien peut alors s’y aventurer sans stress.

Arcachon est une « ville nouvelle » créée en 1857 siècle sur des dunes de sable plus ou moins fixées par des pins maritimes. Son climat doux et son air exceptionnel où l’iode se mêle à l’essence de pin en fit une destination très courue par les malades et les bien portants. Le bassin d’Arcachon est comme une petite Méditerranée où l’eau est plus chaude que celle de l’Atlantique. Il n’y gèle jamais et une végétation luxuriante s’y épanouit. Les rues sont bordées de lauriers roses en pleine terre, et pas comme chez nous en pots qu’on rentre pour l’hiver.

La ville d’été, qui s’étend parallèlement au front de mer est d’une propreté parfaite avec ses façades blanches ornées de boiseries tarabiscotées. La place des halles, bien que très moderne, est parfaitement intégrée aux constructions plus anciennes. D’ailleurs, ici le terme « ancien » est relatif puisqu’on ne trouvera rien d’antérieur au XIX è siècle, donc pas de cathédrale gothique, pas d’église romane, même pas une maison médiévale à pans de bois !

Mais le clou d’Arcachon est la « ville d’hiver » avec ses villas toutes différentes et toutes plus étonnantes les unes que les autres (et inversement). Ici, les architectes avaient laissé libre cours à leur fantaisie la plus débridée et avaient construit dans tous les styles qui étaient à la mode au XIX è et au début du XX è siècle. Vu qu’il n’y avait rien sur les hauteurs de cette dune déserte, il n’y avait pas de plan d’urbanisme ni de style à respecter. On s’en est donc donné à cœur joie dans le style néo gothique, le mauresque, l’exotique, le chalet suisse, l’art déco, l’étrange et le bizarre… Les rues furent même tracées en forme de courbes, afin de briser le souffle du vent. Ce délire architectural est un vrai bonheur pour le photographe.

Après s’être repu de curiosités architecturales, il est temps de redescendre vers le front de mer qui est sans conteste le centre de gravité d’Arcachon avec sa jolie plage, ses jetées blanches, ses alignements de tamaris et de pins maritimes, ses enfilades de terrasses de restaurants où les tables croulent sous les poissons et les fruits de mer, pour le grand bonheur de la foule cosmopolite attablée jusque tard dans la soirée.

C’est une étrange sensation que de déambuler sur ce merveilleux front de mer plein de vie, pour quelqu’un qui habite toute l’année dans une ville morte, où on ne voit pas un chat dans les rues après 19 h.

Un séjour à Arcachon, est un merveilleux remède à la morosité pour le plus ronchon des berrichons …

Arcachon en septembre

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Eloge des bains de mer

Publié le par TSF36

C’est au XIX è siècle que les bains de mer sont devenus à a mode, d’abord pour des raisons de santé fort légitimes. Mais attention, pas question de se dénuder pour se mettre à l’eau, car c’eût été contraire aux bonnes mœurs. C’est tout habillé qu’on faisait trempette. Il n’était d’ailleurs pas question de nager avec de tels vêtements qui alourdissaient le corps et empêchaient tout mouvement de natation. En ce temps là le ridicule ne tuait pas !

Eloge des bains de mer

Fort heureusement, la mode balnéaire a quelque peu évolué dans le sens du minimalisme et c’est tant mieux.

Et de quoi parle-t-on en cette fin d’été 2016 ? du burkini ! un costume de bain encore plus moche et ridicule, ne laissant apparaître que le visage, censé préserver la pudeur extrême des femmes musulmanes !

Et qu’est-ce qui agite la classe politique en cette fin d’été 2016 ? faut-il ou non légiférer sur cette tenue ridicule ? Si provocation il y a, faut-il répondre à la provocation ?

Interdire une tenue ridicule relève d’un ridicule plus grand encore. Alors mieux vaut en rire !


Mais, au delà de la prison textile dans laquelle sont enfermées les créatures « inférieures » que sont les  femmes musulmanes , il y a une autre prison, idéologique, qui enferme une partie de nos compatriotes, les femmes comme les hommes, une prison de croyances absurdes, un livre incohérent et un faux prophète. C’est tout cela qu’il faut déconstruire… et il y a du boulot !

Costume de bain 1858

Costume de bain 1858

Publié dans Philosophie

Partager cet article

Pensée du jour ...

Publié le par TSF36

« La science n’explique pas tout, répètent les croyants, toutes religions confondues. J’en conviens et  reconnais que le monde reste un mystère.

Toutefois, même si on me démontrait que la science n’explique que 1 % des choses, je voterais quand même pour la science, car les religions n’expliquent rien, substituant au mystère un mystère plus grand encore, fabriqué de toutes pièces, appellé dieu. »



Commentez cette pensée d’Isidore Ledoux


Voilà un petit sujet de dissertation pour cette fin d’été. Je ramasse les copies à l’automne, comme on ramasse les feuilles mortes …

 

Publié dans Philosophie

Partager cet article

Eloge (très modéré) de DOG TV

Publié le par TSF36

L’autre soir, alors que je faisais un tour de zapette sur la TV d’Orange, quelle ne fut pas ma surprise en passant sur le canal 110 de tomber sur une chaîne que je n’avais jamais remarquée :

DOG TV ! Normal, cette chaîne américaine n’est disponible en France que depuis peu.

Tout d’abord, je crus qu’il s’agissait d’une chaîne thématique sur les chiens. Que nenni ! Quelques minutes de visionnage me firent comprendre que c’était une chaîne pour les chiens, ainsi que j’en eus la confirmation :

http://www.lexpress.fr/insolite/animaux/dog-tv-et-votre-chien-ne-sera-plus-jamais-seul_1669828.html

N’est ce pas une idée géniale quand vous laissez votre toutou seul à la maison de lui offrir des programmes adaptés afin qu’il ne s’ennuie plus en votre absence ?

Il y avait déjà des chaînes de télé pour les enfants en très bas âge, des chaînes de télé pour les débiles mentaux (bon ça ce n’est pas nouveau !) il ne manquait plus que DOG TV. Cette lacune est maintenant comblée. A quand CAT TV pour les minous, FISH TV pour les poissons rouges et SNAKE TV pour les nouveaux animaux de compagnie ?

Si la télévision est le reflet de notre société, alors là on peut légitimement se poser des questions sur une société qui atteint de tels sommets de bêtise. Faut il en rire ou en pleurer ?

On ne peut que souscrire à l’analyse de Michel Onfray quand il parle de la décadence du Bas Empire et de la fin de notre civilisation. Pas très optimiste, le philosophe, mais o combien lucide …

A quand une chaîne de télé entièrement consacrée à  la philo ? 

 

Pour les chiens branchés !

Pour les chiens branchés !

Publié dans Philosophie

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>