Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Faits d'hiver : Solange la mésange échappe à un piège mortel

Publié le par TSF36

Un drame affreux a été évité de justesse cet après-midi à Déols. Une mésange, nommée Solange, comme toutes les mésanges, s’est imprudemment introduite dans une mangeoire presque vide afin d’y prendre les quelques graines de tournesol restantes. Malheureusement, elle n’a pas pu en ressortir et s’est trouvée piégée. Attiré par ses cris de détresse, un énorme chat est accouru et a grimpé sur la pergola près de ladite mangeoire, avec certainement l’intention de déloger l’oiseau et de le manger. N’étant pas parvenu à ses fins, il est resté de longues minutes à l’observer se débattre.

Heureusement, un passant, s’étant aperçu de la situation, est courageusement intervenu afin de mettre en fuite le monstrueux félin et libérer la mésange, qui s’est envolée à tire d’aile.

Une effroyable tragédie a ainsi été évitée in extremis.

Une plainte a été déposée contre le félin pour non assistance à mésange en danger et une cellule psychologique a été mise en place auprès des mésanges traumatisées.

Quant à l’héroïque sauveteur, qui désire rester anonyme, il a simplement déclaré « Vous auriez fait de même à ma place ».

Le présumé coupable identifié par la caméra de surveillance

Le présumé coupable identifié par la caméra de surveillance

Partager cet article

Repost 0

Eloge de 2017 (à titre d'encouragement)

Publié le par TSF36

Bienvenue année nouvelette !

Il y aura des pâquerettes,

Des rossignols et des fauvettes

Des clochetons et des clochettes

Et sur les toits des girouettes.

 

Il y aura dans les gazettes

Des marronniers et des sornettes,

A la télé des marionnettes,

A la radio des chansonnettes.

 

Il y aura des castagnettes,

Des tambours avec des trompettes.

En été on fera trempette

Et des balades à bicyclette.

 

Nous trinquerons à l’anisette

Dans les troquets et les buvettes

Et mangerons de l’andouillette

Avec des frites plein l’assiette.

 

Je vous le dis, de Troyes à Sète

De Dunkerque à Tamanrasset,

Aux quatre coins de la planète,

Amis, cette année sera chouette.

 

Sois bienvenue Deux Mille dix-Sept !

 

Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

Eloge du mur végétal

Publié le par TSF36

Enfin une belle réalisation, ce mur végétalisé dans la galerie marchande du Centre Leclerc de Cap Sud !

Vraiment très chouette !

C'est comme si la nature reprenait ses droits dans ce temple de la consommation.

Ce sera maintenant un vrai bonheur de venir dépenser ses roupies berrichonnes dans ce sympathique  hypermarché de zone péri-urbaine !

Eloge du mur végétal

Publié dans Botanique

Partager cet article

Repost 0

Eloge (modéré) de Napoléon

Publié le par TSF36

Difficile d’échapper à la crise de napoléonite aigüe qui frappe actuellement Châteauroux.

La nouvelle place Napoléon vient d’être inaugurée en grandes pompes samedi dernier, la statue équestre de Napoléon et de son cheval Vizir vient d’être dévoilée, le passage Joséphine de Beauharnais vient d’être ouvert. Napoléon en personne et toute son armée s'étaient même déplacés. Dans toutes les vitrines, on voit des portraits de Napoléon et des décors impériaux. Aux Cordeliers, il y a une exposition de Lego sur le thème du Premier Empire (mais en mieux). Et la municipalité nous offre un Noël impérial !

Tout ce marketing bonapartiste est bien singulier, me direz-vous,  dans une ville où Napoléon n’a jamais mis les pieds, même si son copain Bertrand était de Châteauroux. Si le critère retenu pour donner un nom à la nouvelle place était « un homme n’ayant jamais mis les pieds à Châteauroux », le choix était pourtant vaste …On aurait pu l’appeler Place Martin Luther King, ou Place Gandhi, ou Place Georges Brassens, par exemple. Mais hélas, on a choisi Napoléon, empereur autoproclamé et mégalomane certifié, tyran notoire et grand fauteur de guerres ayant fait des milliers de morts en Europe.

La statue équestre précitée, simple silhouette découpée dans une plaque d’acier,  a coûté la bagatelle de 60000 roupies berrichonnes ! Mais bon, c’est une œuvre d’art, et il paraît que les colonnes de la place de la République ont coûté beaucoup plus cher à l’époque. Le cheval Vizir est assez bien réussi, mais l’Empereur est découpé dans du vide au milieu de cette place désespérément vide encore dépourvue de commerces.

Enfin, ne faisons pas la fine bouche. Si cette Napo-mania, cette nostalgie du bon vieux temps de l’Empire parvient à redynamiser le centre ville, a vaincre la désertification castelroussine, c’est promis, je ne dirai plus de mal de Napoléon.

Et puis d’ailleurs :

 

Il est toujours joli, le temps passé,

Une fois qu’ils ont cassé leur pipe,

On pardonne à tous ceux qui nous ont offensés

Les morts sont tous des braves types

 

(Le temps passé - Georges Brassens)

Eloge (modéré) de Napoléon
Eloge (modéré) de Napoléon
Eloge (modéré) de Napoléon
Eloge (modéré) de Napoléon
Eloge (modéré) de Napoléon

Publié dans Berrichonnitude

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>