Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Villa des Iles à Vic-sur-Gartempe (Vienne, Nouvelle Aquitaine)

Publié le par TSF36

Toujours dans le cadre du rayon des 100 kilomètres autorisés aux heureux déconfinés, la petite ville de Vic-sur-Gartempe (située à mi-distance entre les hauts lieux touristiques que sont La Roche Posay et Angles sur l'Anglin) mérite un  coup d'oeil, ne serait-ce que pour l'étonnante  Villa des Iles, une construction Art Nouveau, construite en 1906, qui évoque plutôt les villégiatures cossues de Dinard ou d'Arcachon. Mais ici, pas de paysage marin à contempler. Les iles en question ne sont que quelques ilots sur la Gartempe qui coule en contrebas.

Belle baraque en tout cas (et classée monument historique) ...

 

La Villa des Iles à Vic-sur-Gartempe (Vienne, Nouvelle Aquitaine)
La Villa des Iles à Vic-sur-Gartempe (Vienne, Nouvelle Aquitaine)
La Villa des Iles à Vic-sur-Gartempe (Vienne, Nouvelle Aquitaine)
La Villa des Iles à Vic-sur-Gartempe (Vienne, Nouvelle Aquitaine)
Partager cet article
Repost0

Méga évasion en Nouvelle Aquitaine et quelques jolis tableaux en prime

Publié le par TSF36

Cette fois ci, dans un rayon de 100 kilomètres, on peut s'évader très loin et même passer la frontière de l'Indre pour se retrouver carrément en terre étrangère, en Creuse dans la région Nouvelle Aquitaine. Pas de gardes armés, pas de douaniers en vue, on peut y aller !

C'est ainsi qu'on se retrouve en pleine nature, à Fresselines au bord de la Creuse. C'est beau, une rivière sauvage et glougloutante  dans un cadre bucolique, le lieu idéal pour déguster un sandwich avec une bière bien fraîche. Un repas royal d'un excellent rapport qualité/prix !

Ce cadre bucolique avait d'ailleurs inspiré jadis un certain Claude Monet qui avait jadis séjourné dans le coin et peint une série de tableaux dont on peut admirer les copies (bien copiées d'ailleurs) à l'Espace Monet Rollinat dans le bourg. Cet espace sympathique, par bonheur, venait de réouvrir le jour même, permettant aux très nombreux touristes (j'en ai compté trois !) de contempler de beaux tableaux.

Et entre nous, un beau tableau , c'est quand même plus beau qu'un écran de télé ...

Il avait quand même un certain talent, ce Monet ...
Il avait quand même un certain talent, ce Monet ...
Il avait quand même un certain talent, ce Monet ...
Il avait quand même un certain talent, ce Monet ...
Il avait quand même un certain talent, ce Monet ...
Il avait quand même un certain talent, ce Monet ...

Il avait quand même un certain talent, ce Monet ...

Partager cet article
Repost0

Eloge de l'orchis pyramidal

Publié le par TSF36

Encore une belle journée de printemps dans le Berry libéré !

Le clou de la journée fut certainement la découverte d'un troupeau d'orchis pyramidaux sur le bord d'une petite route tout à fait ordinaire. Vues de loin, ces minuscules petites choses ne paient pas de mine. Mais en y regardant de près, on doit tirer son chapeau à Dame Nature pour ce joyau végétal ...

 

cueillette interdite pour cause d'interdiction !
cueillette interdite pour cause d'interdiction !

cueillette interdite pour cause d'interdiction !

Publié dans Botanique

Partager cet article
Repost0

Retour à la (presque) normalitude

Publié le par TSF36

Après presque deux mois d'incarcération et quatre  jours de météo exécrable, il était grand temps de retrouver les vieilles habitude et les longues marches dans la nature. Apparemment, la Brenne ne semble pas avoir souffert du confinement. L'air, où flotte un parfum de liberté, est plus pur que jamais; le soleil est plus doux que jamais. Les étangs sont pleins à ras bord, les arbres sont bien verts, le coucou fait entendre ses deux notes simplistes , le rossignol improvise des airs compliqués  tandis que le pouillot véloce compte ses écus. 

Quant aux touristes, il faut avouer qu'ils ne sont pas nombreux, du fait que les étrangers pas français qui, en temps normal, constituent l'essentiel des troupes, ne sont pas là pour les raisons que l'on sait. A vrai dire, sur les sentiers balisés, on ne voit pas un chat. J'ai juste vu un renard mais celui-ci, en me voyant, a pris ses jambes à son cou et s'est enfui dans les brandes sans me saluer. Ce fut la seule rencontre du jour ...

Même pas la possibilité d'écluser une bière à la terrasse de la Maison du Parc, désespérément fermée pour les raisons que l'on sait.

Enfin, une chose est sure :  les jours meilleurs sont devant nous (sauf si on fait demi-tour !)

 

Retour à la (presque) normalitude
Retour à la (presque) normalitude
Retour à la (presque) normalitude
Retour à la (presque) normalitude
Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 > >>