Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

berrichonnitude

Crise de foi

Publié le par TSF36

Bien que très croyant (?), il y a quand même un point essentiel du dogme sur lequel je reste assez dubitatif :

Sont-ce les cloches qui, selon la tradition catholique, revenant de Rome, laissent choir les œufs de Pâques dans les jardins ? On comprend mal comment les œufs (même en chocolat blindé) pourraient arriver intacts à moins qu’ils ne fussent munis de parachutes. Il y a vraiment là quelque chose qui cloche.

Est-ce le lapin de Pâques, alias Osterhase, alias Easter Bunny, qui selon la tradition protestante les dépose dans les jardins ? Cette thèse, certes plus vraisemblable, est tout de même sujette à caution : comment un quadrupède pourrait-il manipuler des choses aussi fragiles que des œufs avec ses petites pattes malhabiles ? Je reste tout de même un peu lapinosceptique.

Bref, afin de ne pas ranimer les guerres de religion, je n’en dirai pas plus sur ce point fondamental du dogme.

Mais ce matin, divine surprise ! j’ai trouvé un lapinou de Pâques que j’avais planqué, la veille, au pied de mon pylône d’antenne. Ledit lapinou avait donc bien été déposé … par une cloche !

Joyeuses Pâques à tous !

Joyeuses Pâques à tous !

En tout cas, la susdite bestiole en chocolat fera office de dessert, après le pâté de Pâques (alias pâté berrichon)  en espérant que ma crise de foi ne soit pas suivie d’une crise de foie !

Partager cet article
Repost0

Le Printemps aux marais de Bourges

Publié le par TSF36

Ah! les Marais de Bourges ! on ne s'en lasse pas ...

Le poumon vert de Bourges, la Venise berruyère, c'est la campagne en plein milieu de la ville. Même si la partie nord est inaccessible sauf en barques, la partie sud est sillonnée d'un dédale de petits chemins plus ou moins privés, plus ou moins secrets que l'on a toujours plaisir à explorer. A chaque détour on est interpellé par un détail insolite, par une cabane pittoresque, par une inscription rigolote.  Le petit monde des maraichers : un havre de paix, un petit paradis modeste et accessible ...

Le Printemps aux marais de Bourges
Le Printemps aux marais de Bourges
Le Printemps aux marais de Bourges
Le Printemps aux marais de Bourges
Le Printemps aux marais de Bourges
Le Printemps aux marais de Bourges

Publié dans Berrichonnitude

Partager cet article
Repost0

Des éco-moutons à l'écoparc des Chenevières

Publié le par TSF36

Décidément, les bonnes nouvelles affluent. Avec l'arrivée du printemps, sont arrivés les moutons écologiques dont la mission sera d' éco-pâturer une parcelle de l'Ecoparc des Chenevières, dans une démarche éco-responsable, il va sans dire. Ils vont donc se joindre aux vaches Highland et aux chevaux de Camargue pour entretenir cet espace naturel sensible et protégé. 

Hier une foule de Berrichons enthousiaste était venue accueillir ces sympathiques ovins dont les bêlements mélodieux  vont remplacer avantageusement le vacarme des tondeuses auto tractées.

Dire qu'il a fallu attendre 2021 pour inventer le concept d'éco-pâturage !

 

Des éco-moutons à l'écoparc des Chenevières
Des éco-moutons à l'écoparc des Chenevières
Des éco-moutons à l'écoparc des Chenevières

Publié dans Berrichonnitude, Zoologie

Partager cet article
Repost0

Eloge du clique et collecte

Publié le par TSF36

Comme prévu, la réouverture des restaurants semble être reportée aux calendes grecques (ou selon d'autres sources, à la Saint Gllnglin). Alors, en attendant  il faut bien s'adapter aux nouveaux usages qui leur permettent de survivre en attendant les échéances précitées.

J'ai donc testé un plat à emporter au restaurant Pitaya qui vient d'ouvrir dans le centre-ville. Je redoutais un peu qu'il eût fallu préalablement commander sur leur site après avoir crée un compte avec encore un identifiant et un mot de passe  et payé en ligne, ce qui m'eût définitivement coupé l'appétit...

Mais non, on pouvait aussi collecter sans cliquer. il suffisait de pousser la porte de l'établissement et de demander à la charmante employée un pad thaï poulet qui fut prêt en cinq minutes et ne me coûta qu'une poignée de roupies. Rappelons aux lecteurs non berrichons que le pad thaï est un plat berrichon traditionnel à base de nouilles de riz plates de divers légumes et viandes sautées au wok agrémenté d'épices, d'herbes, d'arachides concassées et de citron vert. C'est présenté dans un superbe bol en carton (biodégradable) et accompagné d'une fourchette en bois (également biodégradable). La bonne conscience écologique ne sera pas bousculée ! Ca reste chaud jusqu'à l'arrivée au domicile, mais un petit coup de micro-ondes est conseillé.

Un pur délice, bien de chez nous, qui s'accorde merveilleusement avec un petit verre de Reuilly ou de Sancerre.

Eloge du clique et collecte
Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>