Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Safran ... l'éternel retour

Publié le par TSF36

Tous les ans à la mi-octobre, les fleurs de safran reviennent fidèlement pour nous offrir un petit bonheur d'automne.

Les bulbes enfouis sous la pelouse ne demandent aucun entretien. Pas d'engrais, pas de désherbage, pas d'arrosage ... l'idéal pour les nuls en jardinage. Et on est sûr de récolter du safran bio !

Le plus dur est la cueillette, car la terre est basse en Bas-Berry. Ensuite il faudra émonder les fleurs, faire sécher les stigmates et les enfermer dans un flacon hermétique où ils développeront leur parfum subtil et capiteux ...

Et on dit merci à qui ? A Dame Nature !

crocus sativus

crocus sativus

Publié dans Botanique

Partager cet article
Repost0

L'heure exacte du Berry

Publié le par TSF36

J'ai le plaisir de vous donner l'heure exacte du Berry, telle que l'affiche le cadran solaire  du jardin des Prés Fichaux sis dans la grande ville de Bourges, capitale de la  susdite province.

Cet appareil de très haute précision a l'avantage de donner l'heure d'une manière absolument analogique, en suivant la course apparente du soleil, contrairement à la plupart des horloges qui découpent le temps en rondelles. Au moment où la photo fut prise, il indiquait très exactement 13 heures UTC, c'est à dire 15 heures locales. A ce moment, les cloches de l'église voisine le confirmaient.

Certes, ce cadran solaire fonctionne moins bien quand il n'y a pas de soleil, et pas du tout quand il fait nuit, mais il a le grand mérite de ne pas nécessiter d'entretien, de changement de piles et de ne jamais tomber en panne.

TEMPUS FUGIT SICUT UMBRA

TEMPUS FUGIT SICUT UMBRA

P.S. Il se peut qu'au moment où vous lirez ceci, vous observiez un certain décalage horaire. Mais  ce n'est pas grave car dans le Berry, on a tout son temps !

Partager cet article
Repost0

Prenons de l'altitude ...

Publié le par TSF36

A Déols, ville située dans une région peu montagneuse, il est assez malaisé de prendre de l'altitude. Ce n'est qu'à l'occasion des journées du Patrimoine qu'on peut profiter de l'ouverture au public du clocher pour s'élever un tant soit peu au dessus du plancher des vaches (qui paissent sereinement dans le parc des Chenevières à côté). Mais il faut préalablement s'inscrire à l'office de tourisme car l'accès au site est très restreint et l'escalier en colimaçon extrêmement étroit et tortueux. Il faut également signer un papier engageant sa responsabilité en cas d'accident (chose qui est d'ailleurs très fréquente !) Et cette année, en plus, il faut montrer son Q ...R code !

Bref, si on a satisfait à toutes ces obligations et chaussé des baskets idoines (les talons aiguilles sont peu recommandés) on peut enfin ascensionner le monument par le susdit escalier qui semble avoir été conçu pour des nains. Il y aura encore une échelle métallique de type "sous-marin" pour accéder à la plateforme et admirer un panorama à couper le souffle. La vue s'étend à l'infini dans toutes les directions. On m'a même assuré que par temps clair, et après quelques verres de Reuilly, on pouvait distinguer la Tour Eiffel.

Voici donc quelques images impressionnantes de ce qu'on voit depuis cette altitude vertigineuse. 

Prenons de l'altitude ...
Prenons de l'altitude ...
Prenons de l'altitude ...
Prenons de l'altitude ...
Prenons de l'altitude ...
Prenons de l'altitude ...
Prenons de l'altitude ...
Prenons de l'altitude ...

Publié dans Berrichonnitude

Partager cet article
Repost0

Vijon : sa croix à indulgences et sa grande bibliothèque

Publié le par TSF36

Vijon fait partie de ces lieux méconnus, pour ne pas dire ignorés du touriste lambda. Ce minuscule village de 310 âmes, dont les guides ne font aucune mention, ne se révèle qu’aux explorateurs intrépides qui n’ont pas peur de s’aventurer dans ce recoin du Bas-Berry à la limite de la Creuse et du Cher. On est là dans la partie la plus vallonnée du Boischaut Sud et le sentier de randonnée qui fait le tour de la commune n’a de cesse de monter et de descendre (et inversement) tout au long du parcours qui offre tantôt des horizons lointains, tantôt de frais sous-bois, tantôt des prés ou de paisibles ruminants se délectent de gras pâturages. Le clou du trajet est la « Croix du Peuplé » à 443 mètres d’altitude, avec un point de vue sublime sur les douces ondulations du bocage mourant dans un horizon bleuté. Mais la chose la plus remarquable est la fameuse croix plantée au sommet d’un rocher sur lequel une plaque (ayant subi les affres du temps) laisse néanmoins deviner le texte suivant :

CETTE CROIX A ETE BENITE PAR MONSEIGNEUR DE LA TOUR D’ AU ? ARCHEVEQUE DE BOURGES M THOMASSET ETANT CURE DE VIJON

A PERPETUITE QUARANTE JOURS D’INDULGENCE A CEUX QUI VIENDRONT PRIER

Vijon : sa croix à indulgences et sa grande bibliothèque

Voilà qui était intéressant ! 40 jours d’indulgence à ceux qui viendront prier … Un Pater et un Ave auraient certainement suffi, mais hélas (et honte à moi) je ne me souvenais plus bien des paroles de ces deux prières, même en français. J’aurais volontiers déposé une obole (qui eût fait le même effet) mais vu que le calvaire n’acceptait pas la carte bleue, avec ou sans contact, je poursuivis mon chemin, me privant bêtement de 40 jours d’indulgence.

Et j’atteignis peu après l’hyper centre de Vijon où il n’y avait pas âme qui vive dans les rues. Par chance, la Grande Bibliothèque était ouverte. Il faut en effet signaler que Vijon dispose d’une étonnante bibliothèque installée sur le site de l’ancienne bascule municipale. Un local en briques où l’on peut voir une antique bascule bien restaurée et des rayonnages croulant sous le poids des livres qu’on peut emprunter gratuitement. On peut aussi en déposer mais une affichette au format A4 prévient que les livres contraires aux bonnes mœurs seront impitoyablement retirés !

Je jetai donc mon dévolu sur un magnifique livre de Gaston Bonheur intitulé «Vivre en France », un livre très lourd de grand format comportant essentiellement de magnifiques photos de notre beau pays, en me promettant de le rapporter lors de mon prochain passage. Cela serait une bonne lecture pour les longues soirées de l'automne qui s'approche inexorablement.

Un merveilleux livre d'images à la gloire de la France ... qui n'a pas dit son dernier mot !

 

Vijon : sa croix à indulgences et sa grande bibliothèque
Vijon : sa croix à indulgences et sa grande bibliothèque
Vijon : sa croix à indulgences et sa grande bibliothèque
Vijon : sa croix à indulgences et sa grande bibliothèque

Publié dans Berrichonnitude

Partager cet article
Repost0