Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Eloge de Jorge Carrasco

Publié le par TSF36

S’il est dans le Bas-Berry une église étonnante, c’est certainement celle du Menoux, minuscule village situé près d’Argenton-sur-Creuse. C’est une modeste église du XIX ème siècle, comme tant d’autres, sans grand intérêt architectural. Mais quand on a poussé la porte on entre dans une dimension cosmique. Ce n’est rien moins que le « big bang » qu’a voulu illustrer l’artiste bolivien-berrichon Jorge Carrasco, dans une débauche de courbes sensuelles et de couleurs éclatantes.

Son credo était que Dieu n’est autre que la Vie sous toutes ses formes.

Cette conception de Dieu n’est-elle pas préférable à celle des religions inventées par les hommes, et au nom de qui on a allègrement massacré son prochain au cours de l’histoire et même jusqu’à maintenant ?


Partager cet article
Repost0

Vichy 2 ... le retour

Publié le par TSF36

Bis repetita placent, comme on dit dans le Berry.

Les trois pelé(e)s et quatre tondu(e)s qui ont aimé « Eloge de Vichy » vont à coup sûr adorer « Vichy 2 le retour »

En tout cas, Isidore, il adore !

Cette merveilleuse ville de Vichy au charme suranné est toujours un enchantement pour le touriste évolué, c’est à dire le touriste sensible à tous les petits détails que le touriste moutonnier ne voit pas …

Quel bonheur de déambuler dans les rues de cette ville unique en son genre, en s’émerveillant à chaque pas devant des façades toutes plus étonnantes les unes que les autres (et inversement) , en découvrant à chaque fois des trésors d’architecture qu’on n’avait pas vus lors de la visite précédente.

Vichy est une ville digne d’éloges. Sa beauté a résisté aux années sombres et aux sombres personnages qui l’ont fréquentée.

Et il est bien réconfortant de penser que a beauté finit toujours par triompher de la laideur…

 

 



 

Partager cet article
Repost0

Escapade vichyssoise

Publié le par TSF36

Puisqu’on en est à l’Art-Déco, il faut avouer qu’avec la loggia, sise au 31 de la rue Victor Hugo à Châteauroux, on est resté un peu sur sa faim. Pour se rassasier vraiment, il faut pousser un peu plus loin, à Vichy par exemple, où tous les styles architecturaux du XIX ème et du XX ème siècle sont abondamment illustrés.

L’église Saint Blaise, vue de loin, n’est pas d’un aspect très engageant avec sa structure en béton armé plutôt mastoc. Mais en s’en rapprochant et en la reluquant en contre-plongée, il faut reconnaître qu’elle a de l’allure avec ses lignes géométriques fuyant vers le ciel.

Mais dès qu’on en a poussé la porte, on entre dans une autre dimension. En effet la décoration intérieure est d’une splendeur qui contraste totalement avec la rudesse extérieure.

C’est une profusion de peintures murales, de vitraux, de mosaïques, de matériaux précieux comme le marbre, l’onyx et autres lapis-lazuli dans le plus pur style Art-Déco. On ne peut que s’émerveiller devant cette richesse ornementale, et s’attarder sur tous les petits détails que le touriste normal ne verra pas. Seuls quelques berrichons bardés de Nikons remarquent ces petits détails !

Et si l’on a, au déjeuner,  abusé des carottes Vichy, de l’eau Vichy Célestins et des pastilles du même nom, on peut, avant de quitter l’Eglise Saint Blaise, faire une petite prière de repentance pour ce grave péché de gourmandise…

 

 

 

P.S. Changement de matériel > changement de format. On passe maintenant au format 3 :2 (format photo 24 x 36) qui est intermédiaire entre le format 4 :3 et le format 16 :9 .

Il ne faudra donc pas s’étonner des barres noires latérales sur les écrans 16 :9

Partager cet article
Repost0

Les charmes discrets de Châteauroux

Publié le par TSF36

Non, il n’y a pas que des horreurs bétonesques dans le centre de Châteauroux. Mais il est vrai qu’il faut s’être levé du bon pied, bénéficier d’un rayon de soleil (denrée rare ici comme ailleurs), lever le nez en l’air et ouvrir le bon œil pour (re)découvrir les trésors architecturaux devant lesquels on est passé mille fois dans la plus grande indifférence.

Ainsi, cet immeuble Art-Nouveau au 16 rue de la République, construit vers 1907, avec ses balcons en lignes courbes et sa profusion de sculptures florales. Certainement la plus belle façade de Châteauroux, qui mériterait une petite cure de rajeunissement.

photos-2014-0246.jpg

 

photos-2014-0251.jpg

 

Et l'Hotel des Postes ! Bel exemple d’architecture Art-Déco. Œuvre de Louis Suard et Paul Guadet datant de 1928 . N’a-t-elle pas fière allure, cette proue de navire fendant l'espace et le temps ?

photos-2014-0255.jpg

 

Et pour terminer avec des fleurs, au 31 de la rue Victor Hugo, une superbe loggia avec mosaïques Art-Déco de 1923, des architectes Gaud et Grelier. Certainement le seul exemple de ce style dans la capitale du Bas-Berry ...

photos-2014-0240.jpg

 

Finalement, Châteauroux n’est pas une ville aussi moche qu’on le dit. Disons qu' elle révèle ses charmes discrets avec parcimonie ...

 

Publié dans Berrichonnitude

Partager cet article
Repost0