Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Neige de mai, haïku berrichon

Publié le par TSF36

Est-ce de neige au mois de mai

Qu'est ma pelouse recouverte ?

Non, c'est l'acacia mal aimé

Qui de ses fleurs pleure la perte ...

 

 

Isidore Ledoux, poète nippo-berrichon

 

 

 

acacia2

Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

L'acacia

Publié le par TSF36

L'acacia, c'est aussi un "marronnier", un sujet récurrent qui permet de remédier aux pannes d'inspiration ...
En effet, tous les ans, l'acacia fleurit à cette saison. C'est beau, ça sent bon, on peut en faire des beignets, et tous les ans on s'en émerveille... Comme d'habitude, en somme.

Mais pour une fois, les quelques lecteurs de ce Modeste Blogounet gratuit vont en avoir pour leur argent ! Voici en effet un enregistrement rarissime de Monsieur Gustave Eiffel  en personne récitant un poème de Jean Rameau (poète français 1858 - 1942 ) intitulé "L'acacia" sur un cylindre en cire daté du 11 février 1891. Certes, pour les habitués du Dolby Digital 5.1, c'est un peu difficile à déchiffrer (et celui ou celle qui réussira à transcrire intégralement le texte gagnera toute mon estime !) mais tellement émouvant d'entendre cette voix venue du fond des temps. Même Google, celui-qui-sait-tout ne connaît pas ce magnifique poème à la gloire de l'acacia.

 

Pour ouïr cet enregistrement introuvable :


Cliquez ici


En voici une transcription lacunaire qui permet néanmoins d'en saisir le sens général :

Le svelte acacia pavoisé de fleurs blanches
Diffuse dans la brise .... de Mai
Il présente au ciel bleu son .... embaumé
Et fait des .... à l'homme avec ses branches.

Or, l'homme prend sa hache et frappe l'arbre cher
Et la hache s'abat, rythmique, lourde et dure
Et les éclats de bois volent sous sa morsure
Comme de grands lambeaux sanguinolents de chair

Alors, l'arbre odorant regarde l'homme lâche
Il trépasse et frémit comme un noble ......
Puis, grave et magnanime, il jette à son bourreau
Une averse de fleurs pour chaque coup de hache.

Et de mon front tremblant ....... langueur
Tombèrent un matin de tristesse infinie
Pour honorer la femme implacable et bénie
Dont j'ai senti la hache ensanglanter mon cœur

 

 

Jean Rameau

 

11 février 1891

 

 

acacia.jpg

 

Avoir un acacia dans son jardin, c'est le luxe suprême !

Publié dans Botanique

Partager cet article

Repost 0

Chine lointaine aux confins du Berry ...

Publié le par TSF36

Hier dimanche 16 mai, enfin une belle journée depuis si longtemps.  Alors, on met les voiles de bon matin, cap nord-est pour des pays lointains, vers de nouvelles aventures.
L'autoroute est moelleuse et les vents favorables.
Six heures trente. Aubigny sur Nère s'éveillait dans la douce lumière d'un printemps retrouvé et dans l'agitation de sa grande brocante annuelle qui promettait monts et merveilles, au vu de l' immense déballage dans les rues et sous les frondaisons des platanes du parc.  Un juste équilibre entre la drouille invendable des particuliers et les beaux objets inachetables des antiquaires que les premiers rayons du soleil sublimaient.
Sous la bleuité du ciel , une adorable petite ville avec ses antiques maisons à colombages, avec ses nombreux troquets aux  terrasses accueillantes.
Le bonheur en somme de chiner dans un tel cadre, même s'il s'avéra qu'il  n'y avait pas grand chose à chiner ; on devient peut-être difficile, sur ses vieux jours.
Qu'importe, une belle journée dans un pays exotique, par les temps qui courent, il faut reconnaître que ça n'a pas de prix ...

 

aubigny1.jpg

 

aubigny2.jpg

 

aubigny3.jpg

 

aubigny4.jpg

 

aubigny5.jpg

 

aubigny6.jpg

Publié dans Chine

Partager cet article

Repost 0

Halte aux voleurs de printemps !

Publié le par TSF36

Depuis le début de Mai, où d'habitude on fait ce qui nous plait, Méteo France s'ingénie à nous déplaire en nous confisquant le printemps.
Qui est responsable ? Très simple, il suffit de chercher à qui cela profite !
C'est bien évident que les services de la météo sont de mèche avec la grande conspiration des marchands de charbon, de gaz, de fioul, d'électricité et de parapluies qui font leurs choux gras de ce printemps hivernal. Les chaudières, qu'on avait cru devoir arrêter, se sont remises à tourner à plein régime afin de remplir les poches de tous ces exploiteurs, qui pour assouvir leur soif de profit nous ont volé le printemps.
Et que font nos "grands" responsables politiques? Rien évidemment, puisqu'ils sont complices de cette grande conspiration...
Alors, quel temps fera-t-il pour ce long week-end de l'Ascension ? Je vous le donne en mille...
Il fera un temps de cochon.

 

cochon.jpg

Felix Nimbus, météorologue conspirationniste  du blog TSF 36

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>