Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Limoges : jardin botanique

Publié le par TSF36

Comment transformer une photo pâlichone et délavée  prise par temps gris avec un téléphone portable en chef d'oeuvre de l'impressionnisme ....

JL peintre impressionniste berrichon (de l'Ecole communale de Déols)

Version originale !

Jardin botanique de Limoges (version améliorée)

 

Publié dans normalitude

Partager cet article

Repost 0

Pas de nouvelle, bonne nouvelle ...

Publié le par TSF36

Rien à signaler aujourd'hui. Tout va bien. La situation est entièrement sous contrôle. Le bilan du jour est plutôt positif et les perspectives d'avenir sont assez encourageantes.

Demain sera un autre jour ...

JL xyloglossateur berrichon

 

 

Publié dans normalitude

Partager cet article

Repost 0

Jeu nouviau (new game in Berrichon dialect !)

Publié le par TSF36

Tiens, pour changer un peu, voici un très rare document sonore. Un 78 tours du poète berrichon et montmartrois Jacques Martel, sur lequel je n’ai pratiquement aucun renseignement. Quasiment rien trouvé avec Google …

Je lance donc un appel aux spécialistes de la culture régionale afin d’éclairer ma lanterne.

Il s’agit d’un disque Polydor à étiquette verte portant le numéro 622-638. C’est un enregistrement électrique, donc enregistré après 1925, mais difficile de mettre une date plus précise.

Jacques Martel parle de la mode du Yoyo, ce jeu  nouveau (nouviau !) lancé dans les années 20 et qui a fait un bref retour dans les années 90 …

Il fait aussi allusion à certains évènements politiques mais sans trop de précision, sans doute la Conférence de Genève en 1929. On trouve dans ce monologue la traditionnelle moquerie du sage paysan envers les fous de la ville, et plus particulièrement envers les Parisiens.

Et le yoyo est ici symbolique de tout ce qui monte et qui descend !

En tout cas, nous avons là un des plus authentiques exemples de patois berrichon, une langue difficilement compréhensible par les petits jeunes de 2005.

Cliquez ici pour écouter ce monologue et accrochez vous bien !

Publié dans normalitude

Partager cet article

Repost 0

Et si on cassait une petite graine ....

Publié le par TSF36

Pas grand chose à raconter, sinon qu’il fait toujours un froid de six Berrys à Déols City. Un temps à ne pas mettre un blogeur dehors. L’avifaune locale, néanmoins (et bec en plus) n’a pas l’air de trop en souffrir. Il faut dire que mon restaurant à zozios est assez réputé dans le secteur, à juste titre. Au moins trois plumes au Guide du Zozio futé…

Mangeoire pleine de tournesol. Table de jardin avec mélange spécial. Boules de graisses bio. Miettes de pain tous les dimanches. Eau potable fréquemment renouvelée. Bref, les clients n’ont pas à se plaindre. Je n’ai jamais eu aucune plainte, d’ailleurs. Aucun remerciement, non plus !

Leur simple présence est peut être leur façon de dire merci.

Voici donc quelques clients fidèles : Solange, la mésange et Georges, le rouge-gorge. Sympas, ces bestioles …

JL restaurateur berrichon

Solange, la mésange, en train de casser la graine de tournesolGeorges, le rouge-gorge, préfère le blé (comme moi !)

Publié dans normalitude

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>