Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Eloge de Rochecorbon

Publié le par TSF36

Il est des villages où l’on est passé maintes fois, vu qu’ils sont sur le passage. Et puis un jour on se dit qu’on va s’y arrêter. Et on s’y arrête.

Tel est le cas de Rochecorbon, un village situé entre Tours et Vouvray, apparemment sans intérêt touristique. Il se trouve sur une route départementale très fréquentée longeant la Loire, avec de l’autre côté une falaise de tuffeau jaunâtre surmontée d’une maigre tour carrée, ultime vestige de ce qui fut jadis une forteresse médiévale. On l’appelle la Tour de la Lanterne. Au flanc de la falaise, quelques habitations troglodytiques et quelques maisons dangereusement exposées aux éboulements qui se produisent régulièrement, au gré des écarts de température. Le dernier a eu lieu en 2010, heureusement sans victime, mais deux maisons ont été rayées de la carte. Les habitants ont, semble-t-il appris à vivre, avec cette épée de Damoclès.

Par contre, la falaise exposée plein sud bénéficie d’un ensoleillement idéal et la roche restitue pendant la nuit la chaleur accumulée pendant le jour, créant ainsi un micro-climat venant s’ajouter à la douceur ligérienne. Les palmiers y prospèrent et les fleurs y fleurissent plus tôt qu’ailleurs. Hier les glycines et les giroflées étaient en pleine floraison.

Tout en haut du coteau, s’étendent à l’infini les vignes de l’AOC Vouvray, divin breuvage de cette contrée bénie des dieux ...

DSC04437.jpg

 

DSC04441.jpg

 

DSC04440.jpg

 

DSC04443.jpg

 

 

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

Eloge de Civaux

Publié le par TSF36

Il faut vraiment être tordu, me direz-vous, pour faire du tourisme au pied d’une centrale nucléaire, surtout pour un écolo…

Mais celle de Civaux n’est qu’une toute petite centrale, avec seulement deux tours de refroidissement faisant de jolis panaches blancs dans le ciel bleu de la Vienne, une centrale à dimension humaine, une centrale presque sympathique en somme.

La grande attraction touristique de Civaux est néanmoins la « Planète des crocodiles », parc zoologique (caïman unique en son genre) sous un dôme de verre et de métal où les bestioles susnommées s’ébattent dans un environnement adapté à leur frilosité naturelle, grâce à la chaleur gratuite récupérée de la centrale voisine. Finalement, tout ceci est très écolo.

Mais bon, étant donné que je n’éprouve pas une grande sympathie pour ces animaux, j’ai carrément zappé la principale attraction locale et me suis rabattu sur la nécropole mérovingienne toute proche. Une incroyable accumulation de sarcophages qui laisse encore perplexe les historiens. C’est en tout cas un site bien agréable où il fait bon déambuler quand on a une petite baisse de moral.

La petite église romane du village ne paye pas de mine ; elle est même ignorée du guide du routard. Pourtant l’intérieur mérite le coup d’œil pour ses curieux chapiteaux historiés représentant des dragons et autres créatures monstrueuses que j’aime bien.

Finalement, Civaux n’est peut-être pas l’endroit rêvé pour passer ses vacances, mais mérite un petit crochet quand on est dans le coin …


 

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

Printemps berrichon (suite)

Publié le par TSF36

DSC04407.jpg

Troupeau de grues

 

photos-2013-3012.jpg

Mignons chatons

 

photos-2013-3013.jpg

Ajoncs (attention ça pique !)

photos-2013-3009.jpg

Prunus

Publié dans Berrichonnitude

Partager cet article

Repost 0