Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'enfer de Chauvigny (Vienne)

Publié le par TSF36

Parmi les très nombreux berrichons qui, chaque année, prennent la route des plages de  l’Atlantique, rares sont ceux qui ont l’idée de s’arrêter à Chauvigny, petite ville du Poitou, hérissée de ruines médiévales, perchée sur un impressionnant promontoire. Encore plus rares sont ceux qui ont l’idée de pousser la porte de l’Eglise Saint Pierre, une magnifique église romane. Ce qui surprend d’abord, en entrant dans cette vénérable bâtisse du XII è siècle, ce sont les peintures, fraiches et impeccables, comme si elles dataient d’hier. En fait, elles datent du XIX è siècle.

Mais ce qui est beaucoup plus admirable, ce sont les chapiteaux du chœur. Ces sculptures, signées d’un certain Gofridus (chose rare, car les artistes signaient rarement leurs œuvres) présentent des scènes terrifiantes de pécheurs dévorés vivants par des monstres infernaux, démons à crêtes et à écailles, dragons griffus, sphinx, sirènes, oiseaux géants au bec immense, et autres bestioles pas très sympathiques. Tout un bestiaire infernal destiné à effrayer les pécheurs et à les inciter à rentrer dans le droit chemin !

En ces temps très anciens, personne, les savants comme les sots,  ne doutaient de l’existence de l’enfer, pour la simple raison qu’on ne leur avait pas encore démontré que cela n’existait pas. Et le siècle des Lumières n’était pas encore arrivé.

Maintenant, on se contente d’admirer ces magnifiques chapiteaux, émouvants dans leur naïveté. Mais ils ne feraient même plus peur aux petits enfants.

Car on sait bien que l’enfer c’est ici-bas.

 Tout comme le paradis … quand on le voudra bien.


 

 

http://vimeo.com/75657199

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

Eloge de Chaumont-sur-Loire

Publié le par TSF36

Il est vraiment dommage que, depuis la célèbre chanson de Michel Delpech, le Loir-et-Cher ait une aussi boueuse réputation. Car, on n’y marche pas plus dans la boue qu’ailleurs, et il est inutile de se munir de bottes en caoutchouc quand on y va !

Le Loir-et-Cher a le grand mérite d’être traversé par la Loire et d’abriter les plus beaux châteaux dudit fleuve, dont Chambord, Blois et Cheverny, véritables joyaux du tourisme hexagonal que le monde entier nous envie.

Le château de Chaumont-sur-Loire, même s’il n’est pas aussi remarquable que les précités, bénéficie d’une position élevée sur un coteau, d’où on a un panorama grandiose sur le fleuve et ses lumières exceptionnelles.

Mais ce qui fait le grand intérêt du lieu, c’est son festival des jardins dans un parc immense où on peut découvrir des installations artistiques paysagères renouvelées chaque année. Certes, c’est de l’art contemporain : on peut aimer ou pas ; mais il y a toujours matière à étonnement et à réflexion. Fort heureusement, il y a des panneaux explicatifs pour éclairer le visiteur sur les intentions de l’artiste.

Le coup de cœur sera pour la sculpture de nuage : un vrai nuage produit par des brumisateurs dans un bosquet de peupliers. Une « sculpture » aux formes aléatoires sculptée par le moindre souffle de vent. Un concept très poétique et un havre de fraicheur par une après-midi torride de septembre … 

Certes, pour entrer dans ce jardin extraordinaire, il faut débourser quelques roupies ligériennes, mais on peut passer la journée à explorer tous les recoins de ce monde étrange, et on ne regrettera pas l’investissement.

Un vrai bonheur pour profiter des derniers feux d’un été finissant …

 

 

 

 http://vimeo.com/75430567

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

Panoramix

Publié le par TSF36

Toujours à la pointe de la modernitude, on a testé la fonction "panoramique" d' IOS 7. (les membres de la secte des adorateurs de la pomme comprendront).

Un fonction assez sympathique qui permet de faire des photos sous un angle pouvant dépasser les 180 degrés. Pour obtenir ce résultat, il fallait jadis prendre toute une série de photos et les assembler tant bien que mal avec un logiciel lourd et peu pratique.

Maintenant, il suffit d'appuyer sur le déclencheur et de pivoter avec élégance pour capturer les panoramas les plus vastes.  Etonnant non ?


photos-2013-2695.jpg

L'hypercentre de Châteauroux, le jour du marché

 

photos-2013-2705.jpg

L'hypercentre de Déols : Eglise Saint Etienne et Place Carnot

 

photos-2013-2702.jpg

L'Abbaye de Déols dans son écrin de verdure

Partager cet article

Repost 0

L'heure à peu près exacte ...

Publié le par TSF36

Le blog TSF 36 a le plaisir de vous offrir l'heure à peu près exacte. 

Le cadran solaire du Jardin des Prés Fichaux à Bourges, oeuvre de 1936 du sculpteur Louis Thébault, indiquait, à vue de nez, dix heures moins le quart. Cette remarquable sculpture en bronze représente une scène typiquement berrichonne avec le berger, son chien et ses moutons.

Cet appareil de précision relative indiquait donc pifométriquement  dix heures moins le quart lorsque la photo fut prise. Mais attention, il s'agit de l'heure solaire, à laquelle il faut rajouter environ deux petites heures pour avoir l'heure officielle.

A l'heure où nous mettons sous presse, il se peut que l'heure ait avancé quelque peu.

Il se peut également qu'à l'heure où vous lirez ceci, elle ait encore avancé un peu plus.

Mais bon, dans le Berry, on n'est pas à Paris : on sait prendre son temps ...

photos-2013-2670.jpg

 


Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>