Eloge de Chaumont-sur-Loire

Publié le par TSF36

Il est vraiment dommage que, depuis la célèbre chanson de Michel Delpech, le Loir-et-Cher ait une aussi boueuse réputation. Car, on n’y marche pas plus dans la boue qu’ailleurs, et il est inutile de se munir de bottes en caoutchouc quand on y va !

Le Loir-et-Cher a le grand mérite d’être traversé par la Loire et d’abriter les plus beaux châteaux dudit fleuve, dont Chambord, Blois et Cheverny, véritables joyaux du tourisme hexagonal que le monde entier nous envie.

Le château de Chaumont-sur-Loire, même s’il n’est pas aussi remarquable que les précités, bénéficie d’une position élevée sur un coteau, d’où on a un panorama grandiose sur le fleuve et ses lumières exceptionnelles.

Mais ce qui fait le grand intérêt du lieu, c’est son festival des jardins dans un parc immense où on peut découvrir des installations artistiques paysagères renouvelées chaque année. Certes, c’est de l’art contemporain : on peut aimer ou pas ; mais il y a toujours matière à étonnement et à réflexion. Fort heureusement, il y a des panneaux explicatifs pour éclairer le visiteur sur les intentions de l’artiste.

Le coup de cœur sera pour la sculpture de nuage : un vrai nuage produit par des brumisateurs dans un bosquet de peupliers. Une « sculpture » aux formes aléatoires sculptée par le moindre souffle de vent. Un concept très poétique et un havre de fraicheur par une après-midi torride de septembre … 

Certes, pour entrer dans ce jardin extraordinaire, il faut débourser quelques roupies ligériennes, mais on peut passer la journée à explorer tous les recoins de ce monde étrange, et on ne regrettera pas l’investissement.

Un vrai bonheur pour profiter des derniers feux d’un été finissant …

 

 

 

 http://vimeo.com/75430567

Publié dans Pays lointains

Commenter cet article

sittelle 29/09/2013 17:00


Que de souvenirs lumineux et poétiques dans ce jardin au-dessus de la Loire... merci de cette excursion ensoleillée - et de la flûte japonaise.


En Mantois-Vexin,  en plus du dirham, circulent de nombreuses espèces : auber, artiche, blé, oseille, grisbi et autres fraîche et pépette, bifton, flouze, sac, brique et liard; pépette,
picaillon, menouille, vaisselle de poche ...mais maintenant, pour 100 patates... walou, ça craint !

Patricia 28/09/2013 19:14


Les roupies ligériennes d'Angers et alentours sont des muses... MUSE
: Monnaie à Usage Solidaire et Ecologique.