Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le temps du mimosa

Publié le par TSF36

Tous les samedis, au Grand Marché de Châteauroux, il y a un étal de mimosa où l'on vend des bouquets de la fleur susdite au profit d'une association quelconque. Peu importe d'ailleurs que ce soit au profit des lépreux de Jakarta, des culs-de-jatte de Calcutta ou des chiens abandonnés de la Brenne. Peu importe que ce soit pour une bonne cause, car on achète du mimosa pour le plaisir, comme on achèterait un rayon de soleil, comme on achèterait un brin d'espoir. Cinq roupies berrichonnes, ce n'est pas cher pour un produit aussi désirable, qui tombe à pic par les temps qui courent. Tous les clients du marché reviennent donc avec dans leur cabas un bouquet de soleil et d'espoir.

Arrivé chez soi, on le met sans délai dans dans un beau vase rempli d'eau fraîche et on s'extasie devant ses milliers de petites boules jaunes duveteuses et odorantes qui vont ensoleiller la journée. On sait pourtant que le lendemain, dans nos appartements surchauffés, les fragiles inflorescences seront déjà flétries, et l'espoir aussi ...

Le temps du mimosa

Publié dans Botanique

Partager cet article
Repost0

Banc interdit ...

Publié le par TSF36

... mais jonquilles autorisées !

Tout espoir n'est donc pas perdu.

Parc de Blossac (Poitiers)

Parc de Blossac (Poitiers)

Partager cet article
Repost0

Eloge du clique et collecte

Publié le par TSF36

Comme prévu, la réouverture des restaurants semble être reportée aux calendes grecques (ou selon d'autres sources, à la Saint Gllnglin). Alors, en attendant  il faut bien s'adapter aux nouveaux usages qui leur permettent de survivre en attendant les échéances précitées.

J'ai donc testé un plat à emporter au restaurant Pitaya qui vient d'ouvrir dans le centre-ville. Je redoutais un peu qu'il eût fallu préalablement commander sur leur site après avoir crée un compte avec encore un identifiant et un mot de passe  et payé en ligne, ce qui m'eût définitivement coupé l'appétit...

Mais non, on pouvait aussi collecter sans cliquer. il suffisait de pousser la porte de l'établissement et de demander à la charmante employée un pad thaï poulet qui fut prêt en cinq minutes et ne me coûta qu'une poignée de roupies. Rappelons aux lecteurs non berrichons que le pad thaï est un plat berrichon traditionnel à base de nouilles de riz plates de divers légumes et viandes sautées au wok agrémenté d'épices, d'herbes, d'arachides concassées et de citron vert. C'est présenté dans un superbe bol en carton (biodégradable) et accompagné d'une fourchette en bois (également biodégradable). La bonne conscience écologique ne sera pas bousculée ! Ca reste chaud jusqu'à l'arrivée au domicile, mais un petit coup de micro-ondes est conseillé.

Un pur délice, bien de chez nous, qui s'accorde merveilleusement avec un petit verre de Reuilly ou de Sancerre.

Eloge du clique et collecte
Partager cet article
Repost0

What a wonderful world !

Publié le par TSF36

Ouf ! 2020 s'en est allée. Bon débarras, on ne la regrettera pas.

Maintenant, la page est tournée. tout est oublié, tout est pardonné. Place à 2021 qui sera l'année de la normalitude retrouvée. Les arbres seront verts , il y aura des roses rouges, le ciel sera bleu avec des nuages blancs, et parfois de jolis arcs-en-ciel. Il y aura des sourires sur les visages, on verra des amis se serrer la pince, et on se dira : Quel monde merveilleux !

Publié dans normalitude

Partager cet article
Repost0