Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Une jolie histoire pour les petits enfants

Publié le par TSF36

L'actualité est encore un peu glauque ces temps-ci, mais le bout du tunnel est proche.

Tiens, si on écoutait une petite histoire toute mignonne pour se changer les idées ...

Hier, à la T.S.F., l'excellent François Morel offrait cette belle histoire de Gros Nounours à tous les petits enfants et aux grands qui ont sû garder leur âme d'enfant.

Enfin une bouffée d'air frais dans une actualité nauséabonde, ça peut pas faire de mal !

 

 

Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost 0

Eloge des magasins pittoresques du Berry

Publié le par TSF36

 Il s'agit, bien entendu, du nouveau Lesombre qui a ouvert, il y a peu, dans la zone commerciale dite "Cap Sud", un nom particulièrement bien choisi pour une zone située au sud de Châteauroux. Un nom qui fleure bon les grands départs, vers Argenton-sur-Creuse, peut-être Eguzon, Malicornay, Gargilesse  ou autres lieux exotiques du Boischaut Sud.
Le magasin susnommé est une véritable merveille. La décoration intérieure, constituée de linéaires parfaitement alignés sur une surface de carrelage blanc aux carreaux impeccablement carrés.
L'éclairage, quant à lui, est constitué de chapelets de tubes fluo impeccablement disposés selon des lignes obliques destinées à rompre la symétrie de l'ensemble, qui sans celà, serait trop symétrique.
Dans les rayons, tout est nickel. On ne voit pas une mouche voler. On ne voit pas traîner une peau de banane sur le carrelage. On se sent vraiment en sécurité.
Bref, tout cela concourt à créer une atmosphère douce et chaleureuse dans laquelle le chaland aime flâner longuement en faisant ses courses.
Ci-dessous, l'Allée des Produits frais : on peut constater de visu l'ambiance sympathique et conviviale de ce petit magasin berrichon où se presse la foule des acheteurs berrichons.

 

leclerc2.jpg

 

 

P.S. Je vous ai épargné l'Allée des Surgelés, car là, franchement,  ça jette un froid ...

Publié dans Berrichonnitude

Partager cet article

Repost 0

Expressions françaises : "tomber dans le panneau"

Publié le par TSF36

Au XVe siècle, un panneau était un filet tendu sur le passage des petits animaux sauvages, qui permettait de les capturer sans avoir besoin de les approcher et donc, sans les effrayer. Depuis, on emploie cette expression pour dire qu'une personne s'est faite piéger sans s'en rendre compte.

Il est très curieux d'observer comment les mots changent de sens au cours des siècles. Jadis un panneau, c'était un piège. Aujourd'hui, un panneau c'est un truc qui sert précisément à ne pas tomber dans le piège, autrement dit dans le panneau !

En 2007, le petit Nicolas disait "Il serait scandaleux d'enlever les panneaux qui préviennent des radars".
En 2011, le même Nicolas, devenu un peu plus grand grâce à de judicieuses talonnettes, décrétait que lesdits panneaux seraient impitoyablement enlevés manu militari.
Quelques jours plus tard, afin d'adoucir la rigueur de cette sinistre mesure, son ministre de l'Intérieur Claude Guéant décrétait l'installation de 1000 radars pédagogiques, géniale invention qui existe déjà depuis belle lurette, même à Déols et au Poinçonnet.
Aujourd'hui, voyant monter la grogne au sein même de son parti, (!) le Claude Guéant décide que l'enlèvement des panneaux serait suspendu et qu'ils seraient remplacés, à terme, par les radars pédagogiques cités plus haut, et dont il ne savait pas trop quoi faire. Une magnifique volte face donnant l'illusion de ne trop la perdre (la face.) Une prodigieuse synthèse de deux idées cafouilleuses pour en faire une (apparemment ) géniale ! On se marre bien quand même !
En tout cas, cette désopilante affaire de panneaux nous a agréablement distraits d'une actualité toujours aussi glauque ...

A propos de panneaux, j'espère que celui-ci, qu'on peut voir quelque part dans le Bas-Berry, ne sera jamais enlevé :

 

brouette.jpg

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

Eloge de Jacques Coeur

Publié le par TSF36

L'actualité est un peu glauque ces temps-ci. Pas trop envie de la commenter.
Tiens, si on allait visiter une belle demeure médiévale pour se changer les idées. D'autant plus que ladite demeure se trouve dans la bonne ville de Bourges, capitale du Berry. Et un peu de culture, çà peut pas faire de mal.
Le Palais Jacques Coeur, puisqu'il s'agit de lui, mérite en effet le détour et les quelques roupies du ticket d'entrée. C'est une véritable merveille.
Mais, au fait qui c'était Jacques Coeur ? Il faut dire qu'on ne parle plus beaucoup de lui dans les media et c'est dommage.
Eh bien, sachez que Jacques Coeur (1400 - 1456) fut un homme remarquable, bien que berrichon : Grand négociant international, banquier, armateur, diplomate, grand argentier du Roi Charles VII, j'en passe et des meilleurs ... bref il fut le premier capitaliste de France, et devint plus riche encore que le Roi. Vers 1443, afin de se faire un petit plaisir, il se fit construire à Bourges un somptueux palais connu comme le plus bel exemple de l'architecture gothique civile. Un peu bling bling, la déco, mais il y avait tout le confort. Chauffage au bois (très écolo) et même des water closets, ce qui était le grand luxe pour l'époque.
Il ne put hélas pas profiter beaucoup de son palais (qui n'était pas laid) car il fut rattrapé par des affaires plus ou moins louches et, sur ordre de Charles VII (qui n'était pas net) , passa directement à la case prison.
Chute vertigineuse de l'homme le plus riche et le plus puissant de son temps !

A méditer ...

 
Mais tout çà, c'était il y a bien longtemps, au XV ème siècle, une époque que les Djeunz ne peuvent pas connaître. Maintenant les puissants et les riches sont totalement à l'abri de telles mésaventures.
Enfin presque ... 

 

jc1.jpg

 

jc2.jpg

 

jc3.jpg

 

jc4.jpg

 

jc5.jpg

 

Simple, mais fonctionnel ...

Publié dans Berrichonnitude

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>