Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Creuse coupée du monde ...

Publié le par TSF36

La Creuse, petit pays limitrophe de l'Indre est désormais inaccessible. L'automobiliste berrichon qui voudrait se rendre à Crozant et se serait engagé imprudemment sur la route habituelle, se verrait contraint de faire demi tour et de revenir à Eguzon, et puis de faire un long détour afin de contourner le lac par l'autre rive pour arriver enfin à Crozant par une petite route tortueuse et interminable.  Eh oui, si j'avais lu le panneau, je ne serais pas tombé dans le panneau !

Le pont de Crozant qui était à la frontière des deux pays, est en effet en cours de reconstruction. 

Il devrait être terminé d'ici l'été, ce qui permettra de nouveau le passage des flots de touristes. Et on pourra alors redécouvrir la Creuse qui ne sera plus coupée du monde.

En Creuse, vacances heureuses ...

 

 

La Creuse coupée du monde ...
La Creuse coupée du monde ...
La Creuse coupée du monde ...

Publié dans Pays lointains

Partager cet article
Repost0

Je penche donc je suis

Publié le par TSF36

Parmi les arbres remarquables du Berry, le chêne penché de l'Etang de la Mer Rouge, dans la Brenne, mérite certainement l'admiration. C'est en hiver que se révèle son étrange  graphisme japonisant.

Solidement ancré dans le sol de la digue par de longues racines la traversant, il semble pourtant prendre son envol vers l'azur infini, au dessus des flots bleus de l'étang ...

Vaste sujet de méditation pour le berrichon évolué !

Je penche donc je suis

Publié dans Botanique

Partager cet article
Repost0

Eloge des bugnes de Mardi Gras

Publié le par TSF36

Parmi les fêtes sympathiques du calendrier chrétien, le Mardi Gras est injustement sous-estimé par rapport à d'autres fêtes beaucoup plus populaires. Pourtant c'est le jour des bugnes. Signalons aux étrangers non berrichons que les bugnes sont de petites patisseries rustiques faites de pâte et frites à l'huile. Dans le Berry, elles sont parfois garnies d'une rondelle de pomme. C'est encore meilleur. On les déguste après les avoir généreusement saupoudrées de sucre en poudre. Un pur délice !

On peut s'en bâfrer ad libitum, car c'est d'une légèreté remarquable et très peu calorique.

Et puis, au diable la modération ! Par les temps qui courent, c'est un des petits plaisirs de l'existence qui ensoleillent un peu la morosité ambiante.

D'ailleurs, demain ce sera le Mercredi des Cendres, autre jalon beaucoup moins sympathique du calendrier chrétien, annonçant le début du Carême pendant lequel il faudra manger maigre, une période redoutée par Eugène Lemaigre !

 

Bon appétit, chers lecteurs !

Bon appétit, chers lecteurs !

Publié dans Gastronomie

Partager cet article
Repost0