Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

philosophie

Eloge d'Epicure et des piqûres

Publié le par TSF36

Epicure alias Epikouros, philosophe grec (-342  -230 av. JC) est certainement digne d'éloge.

Mais aujourd'hui  je ferai plutôt l'éloge des piqûres qu'on peut recevoir gratuitement au centre de vaccination de Châteauroux. L'ambiance est sympa, les piqueuses sont charmantes, la piqûre est indolore et on en sort rassuré en se disant que la lumière est peut-être au bout du tunnel, sinon de la seringue ...

Un seul bémol : on n'a même pas droit à une tartine de fromage de chieuve ni un verre de Reuilly pour se réconforter après l'opération. Un petit plaisir naturel et nécessaire que n'aurait pas renié le philosophe Epicure !

Epicure, philosophe grec

Epicure, philosophe grec

Publié dans normalitude, Philosophie

Partager cet article
Repost0

Crise de foi

Publié le par TSF36

Bien que très croyant (?), il y a quand même un point essentiel du dogme sur lequel je reste assez dubitatif :

Sont-ce les cloches qui, selon la tradition catholique, revenant de Rome, laissent choir les œufs de Pâques dans les jardins ? On comprend mal comment les œufs (même en chocolat blindé) pourraient arriver intacts à moins qu’ils ne fussent munis de parachutes. Il y a vraiment là quelque chose qui cloche.

Est-ce le lapin de Pâques, alias Osterhase, alias Easter Bunny, qui selon la tradition protestante les dépose dans les jardins ? Cette thèse, certes plus vraisemblable, est tout de même sujette à caution : comment un quadrupède pourrait-il manipuler des choses aussi fragiles que des œufs avec ses petites pattes malhabiles ? Je reste tout de même un peu lapinosceptique.

Bref, afin de ne pas ranimer les guerres de religion, je n’en dirai pas plus sur ce point fondamental du dogme.

Mais ce matin, divine surprise ! j’ai trouvé un lapinou de Pâques que j’avais planqué, la veille, au pied de mon pylône d’antenne. Ledit lapinou avait donc bien été déposé … par une cloche !

Joyeuses Pâques à tous !

Joyeuses Pâques à tous !

En tout cas, la susdite bestiole en chocolat fera office de dessert, après le pâté de Pâques (alias pâté berrichon)  en espérant que ma crise de foi ne soit pas suivie d’une crise de foie !

Partager cet article
Repost0

Après le déluge ...

Publié le par TSF36

Cinquante-cinquième jour de confinement, dernier jour avant la Libération

 

Selon la Genèse (chapitre 6 à chapitre 9) le Dieu pas très cool de l’ancien testament avait, dans un moment de courroux, décidé de détruire toute l’humanité en déclenchant un déluge des plus diluviens. Il avait quand même épargné Noé et sa famille ainsi que quelques bestioles diverses et variées, tous confinés dans un grand paquebot, baptisé  « Arche de Noé »

Lorsque Noé eut enfin atterri sur les monts d’Ararat, il tenta de lancer un SOS avec la radio de bord, mais comme elle était en panne, il envoya d’abord en corbeau qui ne revint pas, puis une colombe qui revint avec un rameau d’olivier. C’était le signe qu’il y aurait des olives pour l’apéro. Alors Noé débarqua tout son petit monde sur la terre ferme. Il loua Dieu et il lui offrit en sacrifice, sur un autel quatre étoiles, un certain nombre de bestioles, selon la détestable coutume de l’époque qui était censée être agréable à Dieu.

Alors Dieu dit « J’y suis peut-être allé un peu fort. Mais cette fois, c’est promis : je n’enverrai plus de déluge sur l’humanité. Et à titre de consolation, mon bon Noé, voici un joli arc-en-ciel que j’ai peint moi-même. Alors, sans rancune ? »

Noé fut tout heureux de ce magnifique cadeau surprise. Finalement Dieu était sympa. Désormais, l’humanité pouvait repartir sur de nouvelles bases.

 

Voilà du moins comment j’interprète le récit biblique.

 

Par contre, ce matin, il y avait un magnifique arc-en-ciel à Déols, phénomène naturel que la physique explique parfaitement par la décomposition de la lumière blanche à travers les gouttes d’eau.

Qu’on me permette néanmoins, après deux mois de confinement, d’y voir une lueur d’espoir de jours meilleurs …

 

 

 

Après le déluge ...
Après le déluge ...

Publié dans Philosophie, normalitude

Partager cet article
Repost0

Noël 2019

Publié le par TSF36

J'avais l'intention de dire deux ou trois machins qui me tenaient à coeur à propos de Noël, et puis je suis tombé sur le billet de Pierre Cassen. Or il se trouve qu'il dit exactement ce que je voulais dire, et avec beaucoup plus de talent. Donc inutile de me décarcasser, ce sera un copié-collé. Rien à rajouter car ce qu'il dit est tellement juste :

Ce n'est pas le genre de propos qu'on risque d'entendre sur les merdias officiels mais ça fait du bien d'entendre autre chose que la pensée unique du système. Et c'est bien réconfortant que la liberté de pensée existe encore ... ailleurs. Il suffit de chercher un peu.

Ceci dit, je ne suis pas allé à la messe de Noël, mais par contre j'ai écouté dans son intégralité le Messie de Haendel, une oeuvre parmi les plus sublimes qu'a inspiré la religion chrétienne, racine profonde de notre civilisation. 

 

Joyeux Noël à toutes et à tous. Et prenez garde à vos racines !

Un peuple sans racines, c'est comme un sapin de Noël, sans avenir ...

Publié dans Musique, Philosophie

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 > >>