Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Petits plaisirs d'Automne

Publié le par TSF36

La floraison du safran en Bas Berry ...

DSC04002.jpg

 

DSC04003-copie-1.jpg

 


 

DSC04004.jpg

                           

Pour plus de détails, voir aussi :

                           Eloge du crocus sativus berrichonnus

Publié dans Botanique

Partager cet article

Repost 0

Eloge du Mans

Publié le par TSF36

Pour le commun des mortels, Le Mans n’évoque pas grand chose en dehors de son célèbre circuit automobile, et de ses non moins célèbres rillettes. Pourtant, c’est aussi une ville charmante qui mérite largement une visite.

Disons plutôt que Le Mans est une grosse agglomération assez moche avec, en plein milieu, une vieille ville merveilleusement préservée. La modernitude a en effet épargné la Cité Plantagenêt qui s’étend, au pied de sa cathédrale, sur un coteau surplombant la Sarthe, modeste rivière. La première vision qu’on a de la ville, c’est d’abord sa muraille gallo-romaine jalonnée de tours plus ou moins en ruine, mais présentant des motifs géométriques inattendus pour ce qui était un ouvrage défensif.

Le vieux Mans, rebaptisé Cité Plantagenêt, est accessible par des escaliers escarpés et tortueux. Et là, c’est un festival de maisons du moyen-âge et de la Renaissance à pans de bois peints de couleurs diverses. On comprend pourquoi le quartier a souvent servi de cadre idéal pour les tournages de films d’époque. C’est un vrai bonheur de déambuler dans les petites rues pavées le nez en l’air, en faisant toutefois attention où on met les pieds. Pour visiter Le vieux Mans, évitez les talons aiguille et préférez des baskets !

La cathédrale justifie à elle seule d’aller au Mans. Vue de l’extérieur, c’est un monument impressionnant avec son enchevêtrement d’arcs boutants. Mais l’intérieur est une pure merveille.

Une vaste nef romane débouchant sur un immense chœur gothique flamboyant plein de lumière. Mais bon, les images parleront d’elles-mêmes …

Après ces nourritures spirituelles, il est recommandé de se rendre Place Saint Pierre, la place la plus sympathique de la ville avec ses terrasses de restaurants afin de déguster la spécialité incontournable : les rillettes … dûment accompagnées de cornichons et de pain grillé. Elle est pas belle la vie ? comme dirait un chroniqueur gastronomique et mediatique  bien connu ...

Quid du circuit automobile de Mans ? me direz-vous.

 Eh bien, étant peu versé dans les courses de Formule 1 , et persuadé que l’automobile est seulement un moyen fort pratique pour se rendre d’un lieu à un autre et pas pour tourner en rond sur un circuit, j’avoue avoir zappé totalement ce côté du Mans.

Car même sans y passer 24 heures, Le Mans est une ville charmante par une journée quasi-estivale d’octobre.


 

 

 

 http://vimeo.com/77403615

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

Eloge de l'Abbé Théophile Moreux (bis)

Publié le par TSF36

Le "Petit Berrichon" , c'est une feuille de chou gratuite qu'on trouve dans toutes les boulangeries (et logiquement aussi chez les marchands de légumes) Et on y trouve parfois quelques articles d'intérêt local qu'on ne trouve pas ailleurs. Ainsi, cette semaine, le "Petit Berrichon" rend hommage à un grand berrichon méconnu : l'Abbé Théophile Moreux, scientifique, astronome et admirable vulgarisateur.

Voici, in extenso, l'article en question :

moreux-copie-2.jpg


 

Publié dans Astronomie

Partager cet article

Repost 0

Eloge de Saumur

Publié le par TSF36

Pour le commun des mortels, Saumur n’évoque pas grand chose en dehors de son Cadre Noir, célèbre école chevaline et ses excellents vins à bulles ou sans bulles. Pourtant, c’est aussi une ville charmante qui mérite largement une visite.

D’ailleurs toutes les villes du bord de Loire méritent d’être visitées ; elles ont toutes ce charme indicible donné par la Loire, cette langue de l’Océan qui pénètre loin dans les terres.

Ici, le grand fleuve, large et agrémenté de bancs de sable où de nombreux oiseaux viennent s’asseoir, confère à la ville une douceur angevine (normal : on est pas loin d’Angers), une ambiance déjà maritime, un climat déjà océanique comme en attestent les nombreux palmiers et bananiers prospérant dans les jardins. Avec ses maisons de tuffeau toutes blanches couvertes d’ardoises fines, la ville s’étend au bord du fleuve immense que l’Ile d’Offard sépare en deux bras, couronnée par son superbe château perché sur un coteau.

Il faut voir Saumur de l’île précitée, le matin au lever du soleil pour la découvrir sous ses couleurs mordorées dans la brume matinale.

 

 Dans la vieille ville, l’amateur d’art et d’histoire aura pas mal de vieilles pierres à se mettre sous la dent : l’Hôtel de Ville, le Théâtre, l’Eglise Saint Pierre (hélas en restauration), les vieilles maisons du quartier Saint Pierre et du quartier du Temple, les beaux hôtels particuliers du XVIII e siècle du quai Mayaud. Pour digérer tout cela, un petit verre de Saumur Champigny dans un des nombreux troquets du centre sera nécessaire.

Du château, dont la visite est incontournable, un panorama à couper le souffle s’étend à l’infini en direction du Nord, et plus loin encore par temps clair. Certains prétendent même avoir vu la tour Eiffel, après quelques coupes de crémant de Loire …

Ensuite, on pourra pousser jusqu’à la curieuse église ND des Arvilliers avec sa rotonde aux vastes dimensions et sa décoration baroque.

 

Quid du Cadre Noir ? me direz vous.

Eh bien, étant peu versé dans les matières chevalines, équestres, hippiques, dadaïstes, et persuadé que la plus noble conquête de l’homme, c’est la bicyclette, j’avoue avoir zappé totalement cet aspect de Saumur. Impasse donc sur l’Ecole nationale d’équitation, sur le musée de la cavalerie ainsi que sur le musée des blindés, pourtant recommandés par le Saint Livre du Routard.

Finalement, le cadre de Saumur, je ne l’ai pas trouvé noir du tout, mais plutôt bleu et fort agréable en cette belle journée quasi-estivale d’octobre.


 

 
N.B. Si vous avez un ordinateur antique (un ordinosaure !) vous ne pourrez pas visionner les vidéos en HD et en plein écran. Il vous faudra cliquer sur HD pour repasser en définition standard. Sur un petit écran, la différence de qualité sera peu sensible.

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>