Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sondage exclusif : 100% des oiseaux disent non à Sarko !

Publié le par TSF36

Rien de tel qu'une petite balade à la campagne pour oublier "la" campagne dont les media nous rebattent les oreilles, pensais-je hier, en chaussant mes chaussures de marche et en endossant mon sac à dos contenant jumelles, appareil photo, poste de TSF, téléphone, casse-croute, carte IGN et autres objets divers et de printemps, indispensables au randonneur moderne. Non pas de GPS, du moins pas encore. Le pifomètre suffit amplement à me guider infailliblement dans le dédale des sentiers non balisés de la Brenne. 

Après le stress de ces derniers jours, pensais-je, ça fera du bien d'oublier toute cette agitation médiatique autour d'une compétition dont l'issue ne changera pas la face du monde, ni même la quadrature de l'hexagone. Hélas il n'en fut rien.

C'était pourtant une belle journée d'Avril et, désobéissant à la sagesse populaire, je m'étais découvert de plusieurs fils. Le soleil était en état de marche, les étangs n'étaient pas démontés, l'herbe -contrairement à celle de Boris Vian -  était de sa couleur réglementaire, les genêts et les buissons d'aubépine diffusaient jusqu'à mes naseaux leurs molécules odorantes et les oiseaux, dont je commence à bien connaître le langage, étaient particulièrement bruyants et agités ce jour là. Décidément, la fièvre du second tour n'épargnait personne ! La campagne n'épargnait même pas la campagne !

J'en ai alors profité pour les sonder sur leurs opinions. Sur un échantillon représentatif de l'avifaune, à savoir :

 

- Solange la mésange

- Paulette la bergeronnette

- Arlette l'alouette

- Albert le pivert

- Gégé le geai

- Nelson le pinson

- Blanchette la guifette

- Josse le pouillot véloce

- Georges le rouge-gorge

- Mireille la corneille

- Bébert le colvert

- Isabelle la sitelle

- Ginette la mouette (qu'est pas si bête)

- Nestor le butor (qu'est pas très fin mais qu'a pas toujours tort)

- Gaston le héron (qu'est pourtant le plus con malpensant !)

 

Donc, sur cet échantillon représentatif de la population aviaire, disais-je, les réponses furent unanimes : " il ne faut pas voter pour le méchant petit troll, mais pour la bonne fée, tout de blanc vêtue ".

 

Certes, les oiseaux ont une façon naïve de voir le monde et une façon simpliste de s'exprimer mais après tout ils ne manquent certainement pas de bon sens.

Une qualité qui fait hélas défaut à bon nombre de bipèdes homo sapiens ...

 

 

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

Mes consignes de vote pour le second tour

Publié le par TSF36

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean justo. Phasellus ut odio eget enim tincidunt accumsan. Suspendisse sed libero ut est convallis vulputate. Cras sed lacus in massa faucibus sagittis. Praesent dignissim tortor a sem. Suspendisse feugiat massa eu nisi. Praesent sodales porttitor nibh. Vestibulum ultrices tempor magna. Nunc lacus dui, sodales ac, porttitor eu, porta quis, massa. Mauris leo turpis, pharetra eleifend, semper sit amet, iaculis a, tortor. Nam eros erat, dapibus ac, posuere vel, iaculis vel, libero. Nullam placerat neque at sapien.

Phasellus suscipit, leo eget auctor venenatis, ligula mi semper enim, vel consequat metus ligula quis neque. Nam ultrices mi nonummy magna. Etiam dui justo, congue quis, sodales non, condimentum ut, mauris. Vivamus enim justo, iaculis a, sodales eu, porta at, nisi. Ut eu purus. Sed et eros. Donec elit. Pellentesque feugiat ornare nulla. Pellentesque vehicula. Aliquam eu nisi vitae sem sollicitudin tincidunt. Sed at nibh. Nullam massa. Suspendisse et lorem a metus blandit faucibus. Pellentesque nec ante. Pellentesque tortor tellus, eleifend nec, lobortis id, lacinia sit amet, mauris. Cras augue quam, sollicitudin vel, lobortis vitae, lobortis a, nisi. Mauris non urna id odio cursus viverra. Cras viverra metus quis urna.

In vitae dui. In diam felis, consequat sed, rhoncus ac, aliquam et, odio. Mauris suscipit urna eu erat. Suspendisse rutrum, diam et aliquet semper, velit lacus ultricies elit, et mollis nisl odio scelerisque tellus. Pellentesque ut nisi. Vivamus placerat convallis pede. Phasellus viverra, ipsum a tincidunt tincidunt, pede velit dictum nulla, ac laoreet nisl turpis eu lorem. Suspendisse potenti. Morbi sapien. In et dolor. Vivamus id sapien vel justo accumsan scelerisque. Nam molestie facilisis odio. Maecenas porttitor dignissim lacus. Quisque a massa ac tellus imperdiet tincidunt. Pellentesque laoreet egestas lorem. Vivamus ut massa.

Morbi est. Phasellus dignissim ante volutpat dui. In tempor condimentum tellus. Quisque in urna. Donec turpis. Fusce rutrum, odio vitae mattis tristique, urna ante placerat dui, eget bibendum quam enim vel arcu. Quisque purus nulla, semper sed, laoreet id, suscipit et, quam. Suspendisse eu dolor. Praesent interdum. Aliquam interdum sodales nisl. Fusce neque ante, tristique vel, consequat nec, egestas at, lectus. Maecenas pretium enim ac enim.

Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Praesent ut mi. Quisque feugiat metus congue justo. In egestas auctor quam. Morbi porttitor erat. Nulla at urna. Proin justo est, lacinia sed, tristique ut, feugiat lacinia, ante. Pellentesque eu augue. Nam lectus eros, semper ac, sagittis at, molestie in, lorem. Aenean suscipit lorem sed metus. Vivamus tempus metus. Donec auctor odio at justo. Nunc quis magna. Ut id diam consequat pede iaculis rhoncus et exit Sarkozius horribilis. Ergo votatis omnes pro Segolena.

 

J'espère avoir été assez clair !

 

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

Le crapophone nouveau est arrivé

Publié le par TSF36

Vers la fin du XXème siècle, l'art du crapophone "made in India" semblait être définitivement entré dans sa phase de décadence. Peu d'originalité dans l'esthétique, une demande en baisse et des prix en chute libre.

Or il semble qu'après cette triste période de récession, le crapophone nouveau, celui du XXI ème siècle, soit enfin arrivé sur le marché pour le plus grand bonheur des amateurs occidentaux éclairés, et des tâcherons-assembleurs de Bombay qui doivent maintenant rouler sur l'or... (?)

Voici donc deux exemplaires de cette nouvelle tendance. A gauche, un superbe spécimen dont la caisse en bois est entièrement revêtue de plaques d'argent finement sculptées. A droite, une variante avec caisse octogonale décorée de colonnes torsadées en or massif. Inutile d'insister sur la finition sans faille de ces superbes appareils dont le ramage ne doit avoir d'égal que le plumage.

Certes, de telles merveilles ont un prix. C'est surtout la décalcomanie "His Master's Voice" qui en fait la valeur  : 110 € dans tous les Trocs de l'Ile. Mais on vous fournit gratuitement un disque et une aiguille !

Courez-y vite et dépêchez-vous d'investir avant les élections. On ne sait jamais ...

Publié dans Chine

Partager cet article

Repost 0

Angèle est de retour

Publié le par TSF36

Angèle la célèbre hirondelle rustique de mon quartier est revenue le 3 Avril, selon sa fidèle habitude ! Elle a retrouvé son nid dans la grange de mon bienveillant voisin, et son poste d’observation sur le brin le plus long de mon antenne yagi, une antenne bien plus performante et confortable, hirondellement parlant, qu’une simple filaire…

L’hirondelle bénéficie dans la langue française, pour caractériser ses très riches vocalises, de quatre verbes : elle gazouille, trisse, truisotte ou tridule. Avouez que vous ne connaissiez pas les trois derniers. Moi non plus d’ailleurs, avant que Google, celui qui sait tout, ne me l’ait appris !

L’argent ne fait pas le printemps et une hirondelle ne fait pas le bonheur, me tridulerez-vous ? Peut-être, mais un téléphone portable peut faire une photo de ladite hirondelle par un beau jour de printemps, pour pas beaucoup d’argent !

Je dois néanmoins avouer qu’il y avait aussi une longue-vue Nikon sur un trépied bien stable en plus du téléphone portable et quelques essais ratés avant d’en obtenir une … moins ratée.

En ce moment, il fait encore presque jour . Ma fenêtre est grande ouverte et j’entends un merle qui siffle, babille et flûte et s’égosille dans un noyer voisin. Et moi, comme un gland ... je tape sur un clavier !

Publié dans Zoziologie

Partager cet article

Repost 0