Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

gastronomie

Eloge du Passe-Sanitaire

Publié le par TSF36

Hier c'était le Jour de la Carpe (Carpe diem en latin) et il n'était pas question de déroger à la dégustation de frites de carpe à la Maison du Parc sise au coeur de la Brenne, comme chacun sait. Cette spécialité locale incontournable est un des fleurons de la gastronomie brennouse et constitue un repas roboratif après avoir fait une longue marche entre les étangs et quelques observations ornithologiques. 

Cette fois-ci, le restaurant susnommé était soumis (comme tous les autres de France et de Navarre) au Passe-Sanitaire, cette merveilleuse invention de nos bien aimés gouvernants. Alors, en tant que bon mouton obéissant, j'ai extirpé de mon sac à dos mon certificat de vaccination afin que l'aubergiste (fort aimable au demeurant)  le scannât et m'orientât vers une table idoine. Cela fut fait en quelques secondes et je pus constater que les lieux étaient déjà presque complets. Le service ne semblait d'ailleurs nullement affecté. Pas un seul couac ni un seul dysfonctionnement. Et les frites de carpes, avec un petit verre de Reuilly AOC, étaient plus délicieuses que jamais.

Alors, finalement , pour avoir accès à un tel moment de bonheur dans ce cadre paradisiaque , on peut bien renoncer à une petite parcelle de notre sacro-sainte liberté individuelle dont les braillards du samedi se gargarisent. On peut aussi, sans la moindre honte, montrer son Q .... R code) !

Carpe diem !
Carpe diem !

Carpe diem !

Partager cet article
Repost0

Un rêve enfin réalisé !

Publié le par TSF36

Quand l'anormalité  était devenue la norme, les choses normales d'avant paraissaient relever des rêves les plus fous. Et pourtant, quoi de plus normal que de déguster une vraie pizza sur une terrasse de pizzeria, une pizza faite au four à bois par un véritable pizzaïolo et servie par une vraie serveuse ? 

Quand on a été privé de ces petits plaisirs de l'existence pendant une éternité, les retrouver est une expérience étrange. On se demande si on est en train de rêver ou si on est revenu dans le monde réel après avoir définitivement fermé cette parenthèse désenchantée.

Ce n'était qu'une pizza, certes, mais en plus du goût de la pâte croustillante, de la tomate, de la mozzarella, de l'origan, du jambon italien et  de l'huile piquante, elle avait aussi le goût de la liberté retrouvée ...

 

Pizzeria Rouge Basilic, Poitiers

Pizzeria Rouge Basilic, Poitiers

Publié dans normalitude, Gastronomie

Partager cet article
Repost0

Crise de foi

Publié le par TSF36

Bien que très croyant (?), il y a quand même un point essentiel du dogme sur lequel je reste assez dubitatif :

Sont-ce les cloches qui, selon la tradition catholique, revenant de Rome, laissent choir les œufs de Pâques dans les jardins ? On comprend mal comment les œufs (même en chocolat blindé) pourraient arriver intacts à moins qu’ils ne fussent munis de parachutes. Il y a vraiment là quelque chose qui cloche.

Est-ce le lapin de Pâques, alias Osterhase, alias Easter Bunny, qui selon la tradition protestante les dépose dans les jardins ? Cette thèse, certes plus vraisemblable, est tout de même sujette à caution : comment un quadrupède pourrait-il manipuler des choses aussi fragiles que des œufs avec ses petites pattes malhabiles ? Je reste tout de même un peu lapinosceptique.

Bref, afin de ne pas ranimer les guerres de religion, je n’en dirai pas plus sur ce point fondamental du dogme.

Mais ce matin, divine surprise ! j’ai trouvé un lapinou de Pâques que j’avais planqué, la veille, au pied de mon pylône d’antenne. Ledit lapinou avait donc bien été déposé … par une cloche !

Joyeuses Pâques à tous !

Joyeuses Pâques à tous !

En tout cas, la susdite bestiole en chocolat fera office de dessert, après le pâté de Pâques (alias pâté berrichon)  en espérant que ma crise de foi ne soit pas suivie d’une crise de foie !

Partager cet article
Repost0

Eloge des bugnes de Mardi Gras

Publié le par TSF36

Parmi les fêtes sympathiques du calendrier chrétien, le Mardi Gras est injustement sous-estimé par rapport à d'autres fêtes beaucoup plus populaires. Pourtant c'est le jour des bugnes. Signalons aux étrangers non berrichons que les bugnes sont de petites patisseries rustiques faites de pâte et frites à l'huile. Dans le Berry, elles sont parfois garnies d'une rondelle de pomme. C'est encore meilleur. On les déguste après les avoir généreusement saupoudrées de sucre en poudre. Un pur délice !

On peut s'en bâfrer ad libitum, car c'est d'une légèreté remarquable et très peu calorique.

Et puis, au diable la modération ! Par les temps qui courent, c'est un des petits plaisirs de l'existence qui ensoleillent un peu la morosité ambiante.

D'ailleurs, demain ce sera le Mercredi des Cendres, autre jalon beaucoup moins sympathique du calendrier chrétien, annonçant le début du Carême pendant lequel il faudra manger maigre, une période redoutée par Eugène Lemaigre !

 

Bon appétit, chers lecteurs !

Bon appétit, chers lecteurs !

Publié dans Gastronomie

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>