Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Escapade dinardaise

Publié le par TSF36

Quand on a la chance de vivre dans le 36, on se dit qu’il serait dommage de ne pas aller jeter un œil dans le 35 distant seulement d’une unité sur la liste des départements. Il suffit pour cela d’un petit clic pour être téléporté dans le 35, autrement dit l’Ile et Vilaine.

Et c’est ainsi qu’on se retrouve, comme par magie,  à Dinard, la perle de la côte d’Emeraude …

Contrairement à ce qu’on craignait, le nord de la Bretagne, ce n’est pas le grand nord et la Manche, ce n’est pas l’océan glacial arctique. On n’y voit pas de banquises ni le moindre pingouin. On peut donc y aller sans crainte, vêtu normalement. On est même surpris, en arrivant, de découvrir une mer couleur émeraude, un ciel d’azur, et des palmiers partout sur la côte. On se dit « ce doit être Saint Trop, j’ai dû me tromper de direction » Et pourtant on est bien en Bretagne.

Dinard est une élégante station balnéaire qui a connu ses heures les plus glorieuses autour de 1900. Les villas cossues de la fin du XIX ème siècle et du début XX ème y abondent, construites par des gens très fortunés, dont beaucoup d’anglais, avec pour unique destination la contemplation du paysage marin. La mer, toujours recommencée …

Il suffit de se promener sur les promontoires naturels que sont la Pointe du Moulinet et la pointe Malouine pour admirer ces villas juchées en bord de falaise, bénéficiant de vues qui demeureront à jamais imprenables. On y trouve toutes les fantaisies architecturales. Ce sont parfois de véritables châteaux, avec tourelles, clochetons, terrasses, entourés de palmiers, de camélias, d’hortensias.  Les heureux propriétaires de ces séjours idylliques, en plus de bénéficier du spectacle toujours changeant de la mer,  désiraient aussi que leur richesse fût visible de tous.

Toutes ces villas 1900 au luxe ostentatoire et parfois un peu kitsch sont aujourd’hui classées monuments historiques et contribuent en grande partie à faire le charme de Dinard.

Une chose étonnante, néanmoins : on ne trouve nulle part de référence à Eric Rohmer, pas une rue à son nom, pas une plaque commémorative, pas une statue. On trouve par contre, sur la plage de l’Ecluse, une statue d'Alfred Hitchcock qui n’a jamais tourné à Dinard ! Rohmer a pourtant immortalisé Dinard dans un merveilleux film « Conte d’Eté » où il a si bien capturé la lumière particulière de l’endroit. Evidemment, tout le monde n’aime pas le cinéma de Rohmer. Pour le commun des mortels, ce sont de petits films à petit budget, futiles et bavards, avec des acteurs peu connus. Il faut pourtant y regarder d’un peu plus près.

Dans Conte d’été, les promenades du bord de mer sont merveilleusement filmées et si l’histoire gentillette (quoique fort bien écrite) ne vous passionne pas, vous pouvez toujours visionner le film sans le son pour n’en retenir que les belles images de Dinard capturées par un authentique artiste du 7 ème art.

Par la suite, le jeu consistera à aller reconnaître sur place les lieux où ont été faites les prises de vues. Rien n’a changé ou presque depuis 1996. C’est juste nous qui avons changé …



Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

Pour en finir avec les pays lointains ...

Publié le par TSF36

Jadis, le touriste berrichon qui allait à Crozant, dans la Creuse, avait la nette impression de franchir une frontière, de passer dans un pays étranger, de s’aventurer dans une jungle inhospitalière peuplée de quelques tribus sauvages ne parlant même pas berrichon.

Maintenant que la frontière est tombée, tout ceci a bien changé et on peut enfin se promener sereinement à la frontière du Centre et du Limousin sans aucune crainte. On se sent enfin chez soi en Limouchentre !

Crozant, naguère ville frontière un peu renfrognée, semble maintenant plus accueillante pour les touristes, bien qu’en juin, il n’y ait pas un chat dans les rues. Ils ne viennent qu’à la mi-Août !

Mais le coin est très chouette, très fleuri. La vallée de la Sédelle, agrémentée de ses vieux moulins,  est un havre de paix et de fraicheur. Le site du confluent, surmonté de ses ruines romantiques est un des plus beaux sites dont on puisse rêver.

A quoi bon voyager au bout du monde, quand on a tout çà près de chez nous ?

Cette année, c'est décidé, je passe mes vacances en Limouchentre !




 

Publié dans Berrichonnitude

Partager cet article

Repost 0

Eloge du Limouchentre

Publié le par TSF36

On peut en penser ce qu’on veut, mais il faut bien reconnaître que notre bien aimé Président a de nombreuses cordes à son arc : le football, le scooter et … le découpage.

Le nouveau découpage régional de notre bel hexagone est, dans son ensemble, un pur chef d’œuvre, notamment pour ce qui concerne notre belle région Centre qui devient la plus grande région de France par l’annexion du Poitou-Charente et du Limousin. Comme Centre-Limousin-Poitou-Charente, ça fait un peu long, on l’appellera Limouchentre pour simplifier, d’autant plus que ce néologisme est très beau et très agréable à l’oreille.

Ainsi donc, le Berry qui se trouve au centre de cet hypercentre, va devenir encore plus central qu’il ne l’était avant, ce qui n’est pas peu dire. Les berrichons y gagnent non seulement une façade maritime, mais aussi un peu de montagne avec une partie du Massif Central. La Rochelle sera désormais beaucoup plus proche. On pourra maintenant y aller, avec beaucoup plus de facilité, pour déguster un plateau de fruits de mer sur le vieux port. On pourra aussi aller cueillir des myrtilles du côté de Tulle et peut-être y voir notre bien aimé Président qui y a des racines.

Mais, le plus beau dans tout çà, c’est que la capitale du Limouchentre sera logiquement déplacée dans la ville la plus centrale de la nouvelle mega-région. Exit Orléans,trop au nord. Exit Tours, trop à l’ouest, Exit Limoges, trop au sud … Le choix logique se portera donc sur Châteauroux, ainsi qu’on peut le constater sur la carte.

Une nouvelle ère de prospérité s’annonce donc pour notre bonne ville. Elle est pas belle, la vie ?

Vive le Limouchentre !

 

Capture-d-ecran-2014-06-20-a-12.55.00.png

 

PS une petite larmichette, cependant, pour nos amis bretons, qui dans cet admirable découpage, ne récupèrent pas la Loire Atlantique et Nantes, pourtant capitale historique de la Bretagne. Snif !

Publié dans Berrichonnitude

Partager cet article

Repost 0

Ar pal triwec'h a viz Even (?)

Publié le par TSF36

pelle-de-plage.jpg

Pas sûr que ce soit correct e Brezhoneg, mais voici une pelle (du 18 Juin) de plage qui pourra toujours servir à faire des jolis châteaux de sable sur les plages bretonnes ...

 

Publié dans normalitude

Partager cet article

Repost 0