Pèlerinage à la source

Publié le par TSF36

L'Indre est une rivière si modeste qu'elle ne prend même pas sa source dans l'Indre, mais dans un coin très discret du département voisin : le Cher.

Et contrairement à la Loire qui possède au moins trois sources ( la véritable , l'authentique, et celle pour les touristes), l'Indre n'en a qu'une, dépourvue de boutique de souvenirs pour la simple raison qu'elle ne voit jamais l'ombre d'un touriste.

Les rares pèlerins désireux d'effectuer ce "retour à la source" doivent d'abord se rendre à Saint-Priest-la-Marche, obscure bourgade du Boischaut Sud figurant à peine sur les cartes, et suivre un parcours labyrinthique de minuscules routes départementales avant d'accéder aux Saints Lieux et de pouvoir enfin s'y ressourcer.
Un simple bassin de granit carré envahi de lentilles d'eau, entouré d'une bordure de buis bien taillé. Presque un jardin zen dont le calme incite à la méditation.
Telle est l'origine de notre belle rivière paisible à laquelle nous devons tant.
En effet, sans la rivière Indre, il n'y aurait pas eu le département de l'Indre; il n'y aurait pas eu Châtillon-sur-Indre, ni Palluau-sur-Indre, ni Sainte-Sévère-sur-Indre, ni Mers-sur-Indre, ni Villedieu-sur-Indre. Il n'y aurait pas eu non plus d'Indriens pour en célébrer les charmes et le Berry ne serait pas ce qu'il est, c'est à dire le plus beau pays du monde ...

 

source.jpg

 

source1-copie-1.jpg

 

source2.jpg

 

source3.jpg

Publié dans Berrichonnitude

Commenter cet article

Isidore Ledoux 02/11/2010 08:48


Je connais bien la source de la Bouzanne : Un lieu kitchissimme et Saint-Sulpicien qui ne manque pas d'un charme désuet et qu'il faut apprécier au second degré.
Même si je préfère la zénitude de l'Indre !
Quant à "Jour de fête", patience, on y vient ...


Duszka 02/11/2010 07:59


Je trouve émouvant le lieu d'une source dont les eaux vont courir par bosquets et vallons. J'ai fait un petit reportage sur la source de la Bouzanne très... catholique !


Victor 01/11/2010 20:53


Bonsoir
Ben mince alors ! Si la rivière n'avait pas existé, il n'y aurait pas eu non plus de Jour de fête...
Victor Lepostier