Requiem pour le Belvédère

Publié le par TSF36

Au début du XX ème siècle, le grand immeuble d’angle du carrefour Gambetta avait un look très différent de maintenant. Il était coiffé d’un extravagant belvédère, un ensemble de clochetons et de lucarnes compliquées qui dévalaient même sur les immeubles voisins. On eut dit un palais des mille et une nuits en plein centre de Châteauroux. Cette merveille était due à Hippolyte Moreau, compagnon charpentier dit « Berry-la-conscience » dont il reste d’autres œuvres rue de la gare (voir article précédent).

photos-2014 0047


Hélas, ce belvédère, d’un entretien problématique, fut démonté en 1933 et remplacé par un étage en béton d’un style beaucoup plus sobre mais néanmoins élégant, dans le style art déco avec décors de mosaïques pas trop moches.

 

photos-2014-3353.jpg

 

photos-2014-0231.jpg

Voilà pourquoi, le grand immeuble du carrefour Gambetta, récemment restauré, présente deux styles totalement différents : style 1900 vaguement art nouveau en bas, style art déco en haut.

Petite consolation, le chef d’œuvre compagnonnique d’Hippolyte Moreau a pu être sauvé et il est visible au musée du compagnonnage de Châteauroux.

C'était la larmichette du jour sur la Belle Epoque berrichonne qui ne reviendra pas ...


Commenter cet article

sittelle 31/08/2014 17:23


J'aime bien, c'est un bel immeuble d'angle, mieux qu'un cube de béton; j'ai justement potassé tantôt l'Art Déco et je suis arrivée à un Berrichon parisien transformé en zèbre...


 http://www.annalesdelarechercheurbaine.fr/IMG/pdf/Cefai_ARU_89.pdf