Voyages dans les pays lointains ...

Publié le par TSF36

La forteresse en ruines de Crozant, c'est le poste-frontière entre le Berry et le Limousin. Quand on parcourt le merveilleux sentier de randonnée (dont le balisage rouge et blanc a été fraichement repeint), ce minuscule sentier quasi-montagnard qui descend et monte en serpentant le long du lac, on passe insensiblement d'un pays à l'autre sans passeport, sans visa, sans contrôle et sans s'en apercevoir, tant ladite frontière est virtuelle et perméable.
Ainsi, le randonneur téméraire, partant de la plage de Fougères, la Riviera berrichonne, longe la rive droite du grand lac avant d'atteindre le Rocher de la Fileuse qui est (c'est du moins mon avis, et je le partage) le plus beau site de l'Indre. Et s'il n'est pas trop fatigué, il descendra ensuite vers Crozant ; puis il poursuivra jusqu'à la vallée de la Sédelle, autre site des plus sublimes qui soient, avec ses frais ombrages, ses flots glougloutants, schubertiens et ses vieux moulins de granite ornés de mille fleurs polychromes ... C'est là que l'attendent une table et un banc rustiques pour la pause sandwich gastronomique dans un cadre imprenable !
Bien sûr, il lui faudra, pour revenir, prendre le même chemin inverse. Mais cela n'a pas d'importance, puisque le changement de sens du parcours permettra de découvrir les mêmes paysages sous un angle différent et sous d'autre éclairages.
Et le randonneur téméraire, fourbu mais heureux, regagnera à contre-coeur  la mégalopole castelroussine, ses encombrements, sa pollution et sa terrible insécurité en attendant la prochaine escapade salutaire en d'autres lieux apaisants pour l'esprit ...





Publié dans Berrichonnitude

Commenter cet article

Michel Marc Beduchaud 28/06/2008 00:44

Superbes photos comme d'habitude , merci l'artiste .
Nous serons à Crozant dans une semaine pour ensuite suivre le festival de Saint Chartier
11 au 13 juillet avec un groupe de vielleux
pour faire de la musique traditionelle .