Le bout du bout du monde

Publié le par TSF36

Cette fois-ci, on n’ira pas plus loin.

La Pointe du Raz est en effet la pointe la plus occidentale de notre beau pays, le bout de son museau pointu. Au delà, il n’y a que la mer et l’Amérique qu’on aperçoit, paraît-il, par temps clair après quelques bouteilles de chouchen.

L’arrivée à la Pointe du Raz peut irriter les grincheux, du fait qu’il est impossible d’échapper au parking payant. Mais on fait une bonne action en participant à la sauvegarde d’un site exceptionnel. Un autre motif de grogne, c’est le grand centre touristico-commercial en béton, fort moche, alignant ses boutiques de biniouseries et ses restaurants peu gastronomiques. Enfin, une fois engagé sur le sentier qui mène à la pointe, on ne voit plus ni le parking ni l’usine à touristes.

On ne voit que la mer bleu d’azur (quand il fait beau) le ciel de la même couleur agrémenté de jolis cumulus, la lande de bruyère et d’ajoncs. Il faut peu de temps pour atteindre le point de vue cent fois vu en carte postale. Mais en vrai, ça fait nettement plus d’effet !

A défaut de voir l’Amérique, on voit parfaitement l’Ile de Sein, située à 8 kilomètres au large et peuplée de 250 habitants qui peuvent se vanter d’habiter plus loin que le bout du monde.

Rares sont les touristes qui iront à l’extrémité ultime  du rocher déchiqueté qui plonge à pic dans la mer car le sentier n’est pas balisé et de nombreux panneaux dissuadent les intrépides qui voudraient s’y risquer.

Par contre, on pourra en toute sécurité suivre le GR côtier jusqu’à la Baie des Trépassés, une superbe balade dans un paysage grandiose, dont on revient généralement vivant après s’être désaltéré au relais de la pointe du Van dominant la plage déserte. Un moment de pur bonheur après une longue marche.

Et on repart, car il faut bien partir,  en se disant qu’après avoir été au bout du monde, les pays lointains qu'on visitera par la suite sembleront terriblement proches ...

 


Publié dans Pays lointains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pacaud 07/06/2014 22:30


Bonsoir,


j'aime les méandres de la grande toile. En cherchant à améliorer éventuellement une recette de creusois, et me voilà-t-y pas sur votre blog.


Bien que n'étant pas une passionnée de faux nographes, j'ai parcouru quelques articles bien à mon goût, à l'écriture très joliment léchée... quel régal.


Pour tout dire, mon père est originaire de la Creuse, et j'y retourne dès que je peux. Et d'un autre côté, j'ai découvert le Berry par l'intermédiaire d'un festival de musique trad assez réputé,
bien que connaissant certaines difficultés actuellement.


Alors j'ai pris plaisir à baguenauder parmi vos pages qui sentaient un peu ma madeleine de Proust (que je n'ai jamais lu...).


Et ce bout du monde français, que j'ai eu la chance d'admirer, me rappelle The Land's end, son jumeau britannique, prolongé lui aussi par les îles de Scilly!


Je n'ai aucun mérite à connaître cette splendeur, mais mon fils s'étant établi sur des terres hostiles, il m'a bien fallu découvrir les lieux et leurs habitants. Ce qui, tout compte fait, a
plutôt été une bonne surprise.


Merci pour ce bon moment passé avec vous, et au plaisir très sincère de vous lire.


Amicalement


Corinne

TSF36 09/06/2014 20:23



Bonsoir,


Merci de votre visite et de votre aimable commentaire sur mon Modeste Sitounet.


Oui, la Creuse est aussi un bout du monde dans un certain sens . Il n'y manque que la mer, mais grâce au nouveau (et très pertinent) découpage, elle sera englobée dans une vaste région possédant
une façade maritime. Désormais, L'Atlantique sera beaucoup plus proche de Guéret !


Amicales salutations


Isidore



Duszka 01/06/2014 16:00


Je reste là, mais en vous suivant... bon pas très clair, mais le rêve n'est pas prosaîque... MERCI