Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

158 articles avec pays lointains

Auray et Sainte Anne du même nom

Publié le par TSF36

La petite ville d’Auray est située dans le Morbihan, c’est à dire la partie méridionale de la Bretagne. Le golfe du Morbihan (mor = mer   bihan = petit) est d’ailleurs une petite méditerranée au climat doux et ensoleillé. C’est un peu la côte d’azur de la Bretagne sans les inconvénients de la Côte d’Azur.
Auray est à l’embouchure d’un fleuve côtier, le Loch ou rivière d’Auray et possède donc un petit port dit de Saint Goustan, un des lieux les plus enchanteurs qui soient avec ses ruelles bordées de maisons anciennes, fleuries d’hortensias multicolores, de roses trémières, de chèvrefeuilles et de jasmins odorants dont le suave parfum 
embaume l’air du soir. On y trouve, sur la place principale, d’accueillantes terrasses de restaurants où l’on peut déguster poissons et fruits de mer ultra frais pêchés dans le coin.

C’est depuis les ruines du château que l’on découvre la plus belle vue du port de Saint Goustan, avec son célèbre pont enjambant le Loch.

La ville haute ne manque pas de charme non plus et possède de nombreuses maisons à pans de bois et de nombreux commerces qui en font une petite ville idéale pour un séjour en Morbihan, loin de l’agitation et des embouteillages de Vannes.

A quelques kilomètres de là, se situe Sainte Anne d’Auray qui est un peu La Mecque des Bretons, le lieu où se déroule le plus grand pardon breton. Ici, le culte de Sainte Anne (personnage dont les Evangiles ne font même pas mention)  y prend des proportions grandioses. Pas vraiment ma tasse de thé, ni ma bolée de cidre, mais cela mérite d’être vu. La basilique est d’une taille impressionnante. C’est du pur style XIX ème, autant par l’architecture que par la décoration intérieure à la limite du kitsch.

Il y a un intéressant musée dans le cloître où l’on peut admirer de superbes objets, des statues en bois polychrome, des ex-votos très originaux, remerciements déposés par des clients satisfaits des « miracles » de Sainte Anne. Curieusement, on ne trouve aucun avis négatif sur Sainte Anne !

J’ai bien aimé le « diorama » représentant une scène de pardon, réalisé au XIX ème siècle par une femme de Quiberon, à partir de minuscules coquillages, opercules de bigorneaux, ailes d’insectes et autres matériaux. Quelle minutie !
Il est toutefois un miracle indéniable que même les esprits les plus rationnels reconnaitront à Sainte Anne : c’est d’avoir fait d’un minuscule hameau une ville prospère et touristique !

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

Bref aperçu de Nantes

Publié le par TSF36

Nantes, contrairement à Châteauroux, c’est une grande ville ! C’est très étendu, très peuplé, avec un patrimoine très riche. Avec une flopée monuments historiques, plein d’avenues bordées de hauts immeubles blancs, avec la Loire très large coupant la ville en deux, avec des ponts très longs pour la traverser, avec l’île de Nantes et ses curieuses machines … En faire le tour en quelques heures serait utopique. Quand on ne fait qu’y passer, il faut donc se résoudre à n’en voir qu’un petit bout. Ce sera donc uniquement le Centre historique cette fois-ci, mais ce n’est déjà pas si mal.

On peut y voir le château des ducs de Bretagne, une fort belle cathédrale, la tour art-nouveau des anciennes fabriques de biscuits LU, un impressionnant réseau de rues piétonnes dans le quartier du Bouffay, ainsi nommé en raison de la multitude de ses restaurants. Mais le must absolu, c’est le Passage Pommeraye, ancienne galerie marchande du XIX ème siècle merveilleusement restaurée, avec sa profusion de colonnes, de statues et d’escaliers. C’est le décor du beau film en noir et blanc Lola de Jacques Demy, datant de 1961.

La Place Graslin mérite aussi le coup d’œil avec son Grand Théâtre ressemblant à un temple grec et, juste en face, la brasserie La Cigale de style art-nouveau, plus renommée (selon Trip Advisor) pour la beauté de sa décoration intérieure que pour le contenu des assiettes.

Enfin, comment ne pas conclure ce bref survol de Nantes en aterrissant au jardin des plantes, un vaste parc avec plein de surprises à chaque détour, telles ces compositions végétales en forme d’animaux improbables. J’ai bien aimé le « sous-fleur », une espèce de bestiole qui se cache sous les fleurs et souffle des bulles de savon, grâce à une pompe actionnée par les visiteurs. On a de l’imagination à Nantes !

Un seul bémol pour la Tour Bretagne, le hideux building de Nantes qui rivalise de laideur avec celui de Châteauroux et celui de Tulle, mais du sommet duquel on doit avoir une vue imprenable sur cette belle ville, surtout que c’est le seul endroit d’où on ne le voit pas !

Pas de vignette sur cette video, mais cliquez : elle fonctionne !

Partager cet article

Repost 0

Perros-Guirec hors saison

Publié le par TSF36

Le centre de Perros-Guirec ne présente pas d’intérêt particulier. Certes il y a une église, un hôtel de ville, quelques commerces mais rien de vraiment folichon. Le vrai centre de la ville est en fait décentré et se situe le long de la plage de Trestraou, un kilomètre plus loin. C’est là que se concentre toute l’activité de cette station balnéaire, c’est là que se trouvent tous les restaurants, les crêperies-pizzerias, mouleries-friteries, les boutiques de souvenirs, et évidemment la belle plage de sable fin quasiment déserte en Avril. Perros-Guirec compte un certain nombre de villas balnéaires plus ou moins kitch, mais rien de commun avec l’exubérance fin de siècle de Dinard. Sur la promenade surplombant la plage, les éleveurs de porc bretons avaient organisé une exposition très élogieuse consacrée à leur animal préféré.  Un émouvant éloge à ce sympathique quadrupède en attendant les hordes estivales de bipèdes pas toujours sympathiques ...

Perros-Guirec hors saison

Partager cet article

Repost 0

Quelques curiosités ... très curieuses.

Publié le par TSF36

Plougrescant se situe un peu en dehors des sentiers battus de la côte de granit rose, qui d’ailleurs prend ici le nom de « côte d’ajoncs » en raison de l’omniprésence d’un végétal qui ne manque pas de piquant. Cette petite commune peut néanmoins se vanter de quelques curiosités aussi curieuses qu’étranges et même bizarres.

La première chose qui frappe en arrivant dans l’ « hypercentre » c’est sa chapelle Saint-Gonery, dont le clocher penche de travers. Suite à un affaissement de charpente il y a très longtemps, le clocher a pris cet angle insolite et les habitants de Plougrescant ont décidé de le garder ainsi, jugeant qu’il contribuait à l’identité du lieu, comme la tour de Pise. Il paraît que l’intérieur est remarquable, hélas ce jour là, elle était fermée …

Mais la grande curiosité du coin, c’est le site de Castel Meur avec son gouffre vertigineux où, les jours de tempête, les flots se précipitent en hurlant. Il est vrai que c’est très impressionnant. Ici, la lande jaune et piquante semble s’effondrer dans la mer dans une infinité de rochers, d’îles et de promontoires. C’est dans ce genre d’endroit qu’on se dit qu’il est impossible de mesurer la longueur de la côte bretonne. A différentes échelles, on obtient des chiffres totalement différents, car c’est une côte à structure fractale : à mesure que l’on zoome, sa longueur tend vers l’infini. Voilà un beau sujet de méditation sur lequel on peut se pencher quand on est au bord du gouffre, mais attention à ne point se pencher trop !

Il y a enfin la célèbre petite maison entre les rochers, la maison la plus photographiée de Bretagne. Et pourtant, vous ne la trouverez sur aucune carte postale, sur aucun guide, sur aucune affiche, étant donné que c’est une propriété privée dont la représentation est interdite à tout usage commercial. Il faut dire que des Nippons (bardés de Nikons comme il se doit) avaient un jour profité de l’absence des propriétaires pour se faire photographier sur le toit de la maison. Depuis ce jour, tout est barricadé et les propriétaires prennent un malin plaisir à garer leurs véhicules devant pour gâcher les photos. Quoiqu’il en soit, avec le reflet dans la lagune, ça mérite quand même le déclic !

Plougrescant
Plougrescant
Plougrescant
Plougrescant

Plougrescant

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>