Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

158 articles avec pays lointains

Eloge d'Aubusson

Publié le par TSF36

Aubusson qui est la deuxième « grande ville » de la Creuse, avec ses 4460 habitants, aurait, à mon avis, bien mérité d’être la première. Ce n’est qu’en raison de sa position excentrée qu’elle ne décrocha pas ce titre ; et ce fut Guéret, plus central et plus accessible par la route, qui devint, hélas, la grande capitale ; une capitale, soit dit en passant,  un peu tristounette, au milieu d’une plaine toute plate, traversée par aucune rivière pittoresque, sans monuments remarquables, sans unité architecturale, sans renommée particulière, pratiquement sans restaurants, et sans touristes …

Aubusson, au contraire, donne l’image d’une petite cité pittoresque, avec ses maisons à toits pentus, avec ses tourelles coniques coiffées de bardeaux de châtaigner, avec son vieux pont biscornu  sous lequel coulent les eaux transparentes de la Creuse toute jeune qui prend sa source un peu plus bas vers Felletin.

Sa Grande Rue est très longue et très commerçante. Il y a même quelques pâtisseries ouvertes le dimanche après-midi, où l'on pourra acheter le fameux gâteau creusois. Il y a aussi quelques restaurants ouverts (contrairement à Guéret où on risque de mourir de faim !)

Le centre-ville est propre avec ses vieilles maisons en granit bien entretenues. Il faut monter jusqu’au site de la Tour de l’Horloge, d'où le panorama est cartepostalesque, pour juger de l’unité architecturale d’Aubusson qu’aucun building hideux ne vient défigurer. Seul l’hôtel de ville de style Art Déco, fort décrié lors de sa construction dans les années 1930,  tranche un peu sur l’ensemble, mais il est typique de ce style et fait partie du patrimoine local.

Aubusson donne une impression de petite ville prospère essentiellement à cause de son statut de « capitale de la tapisserie » qui est désormais inscrit au patrimoine immatériel de l’UNESCO. La tradition se poursuit d’ailleurs dans la modernitude. Il paraît que le prix du mètre carré pour une création contemporaine est d’au moins 8000 € (dixit le Guide du Routard) Avis aux touristes qui voudraient se ramener un petit souvenir original. 

Ceci dit, le musée de la tapisserie mérite un coup d’œil : on y voit des œuvres magnifiques. On regrette seulement que le musée soit si petit et mal éclairé et on en a vite fait le tour, sous l’œil attentif  d’un cerbère qui surveille attentivement qu’on ne prenne pas de photos au flash ! 

En conclusion, même si on ne s’intéresse pas particulièrement à la tapisserie, Aubusson mérite largement un détour. C’est indéniablement la plus belle ville de la Creuse.


DSC00951.jpg

 

DSC00959.jpg

 

DSC00966.jpg

 

DSC00969.jpg

 

DSC00970.jpg

 

DSC00973.jpg

 

DSC00977.jpg

 

DSC00979.jpg

 

DSC00954.jpg

 

DSC00957.jpg

 

Plus d'informations, photos, vidéos sur le patrimoine d'Aubusson en cliquant ICI

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

Eloge de François Michaud (1810 - 1890)

Publié le par TSF36

François Michaud, agriculteur et tailleur de pierre du hameau de Masgot situé au centre de la Creuse, c'est à dire au milieu de nulle part, a déjà eu le mérite de naître et de mourir en des débuts de décennies, vivant ainsi très exactement quatre-vingt ans, un compte parfaitement rond. Mais cette rotondité remarquable n'aurait pas suffi à le faire passer à la postérité, s’il n’avait eu l’idée farfelue de laisser des sculptures naïves (parfois rigolotes) un peu partout dans le hameau. C’est plus une collection hétéroclite de sculptures qu’une œuvre de longue haleine mûrement réfléchie, comme peut l’être le « Palais idéal ».

Mais c’est une petite curiosité locale et le joli hameau typiquement creusois, fleuri d’hortensias est fort sympathique à parcourir. On ne risque pas d’être piétiné par des hordes de touristes, vu que la plupart du temps il n’y a pas un chat. On peut aimer ou détester le style du sculpteur, mais il faut reconnaître qu’il ne manquait pas de talent, d’autant plus que le granite, c’est nettement plus difficile à travailler que le tuffeau de Touraine !

Certes, ça n’arrive pas au sabot du Facteur Cheval, mais dans la Creuse, on a les facteurs chevaux qu’on peut…

Et çà vaut bien un petit détour, après avoir admiré les superbes boiseries du Moutier d’Ahun et avant d’admirer les fresques modernes de l’Eglise de Sous-Parsat, ou inversement.

Puisqu’on vous le dit, que la Creuse est pleine … de trucs à voir !

 

                                  Reportage d'Isidore Lafouine, de retour de chine

DSC00877.jpg

 

DSC00878.jpg

 

DSC00882.jpg

 

DSC00883.jpg

 

DSC00892.jpg

                               pas un chat, je vous dis ...

 

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

Une petite page de réclame ...

Publié le par TSF36

 

 

DSC00831.jpg

 

Chez Glomaud

Ya tout c'qui vous faut

Du berceau jusqu'au tombeau 

 

               Photo d' Isidore Lafouine, notre envoyé spécial en Creuse Orientale

 

 

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

Tiens, une carte postale d'Eugène Lemaigre !

Publié le par TSF36

DSC00750.jpg

 

lemaigre.jpg

Bon, il ne s'est pas foulé l'Eugène. Jolie carte, mais toujours aussi maigre, sa prose !

Enfin, ça fait toujours plaisir de recevoir des cartes postales de vacances, une tradition qui se perd ...

Publié dans Pays lointains

Partager cet article

Repost 0

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>