Une découverte révolutionnaire

Publié le par TSF36

La téléphonie sans fil, une des dernières merveilles de la science moderne, est en train de conquérir peu à peu l’univers. Ses progrès, dus à des découvertes récentes, ont été rapides, tellement rapides que bien des gens pensant hier encore qu’il ne s’agissait que d’expériences de laboratoire, sont étonnés d’entendre la parole et les chants avec une pureté que ne donnent pas les meilleurs phonographes.

Ce que les anciens avaient rêvé, la science moderne l’a réalisé. Quoi de plus merveilleux en effet : à l’heure précise que fixent les horaires, le simple citoyen tranquillement assis au foyer familial, l’agriculteur dans sa campagne isolée, le marin au milieu des flots, l’explorateur même au centre du désert qu’il parcourt péniblement, écoutent, à l’aide d’appareils fort simples que termine un récepteur téléphonique ordinaire, et soudain, la voix humaine, cette parfaite expression de la pensée, venant de la lointaine métropole, leur donne les prévisions météorologiques les plus précises ; puis des chants succèdent aux paroles, et la voix universelle de la musique parvient à tous avec ses plus exquises finesses.

photos-2013-2667.jpg

Qui donc ne serait tenté d’assister à ces manifestations intelligentes, mettant la science moderne à la disposition de l’art pour le bien de tous. La téléphonie sans fil est une des sciences démocratiques par excellence ; hier inconnue, elle entre aujourd’hui dans nos mœurs sociales, et demain elle deviendra l’indispensable auxiliaire de l’agriculteur, de l’homme d’affaires et le régal de l’artiste.

De grands efforts vont être faits de tous côtés pour propager la téléphonie sans fil. Des émissions régulières existent dès à présent, de nombreuses autres vont suivre ; déjà les ondes invisibles ne nous annoncent plus seulement le temps probable, mais encore nous font jouir des concerts les plus artistiques ; demain elles nous transmettront des conférences sur des sujets variés ; elles nous feront bénéficier de renseignements commerciaux et financiers, et peut-être même, comme actuellement en Amérique, la ménagère pourra-t-elle entendre les cours des denrées avant d’aller au marché.

 


 

(Joseph Roussel 1923)

Commenter cet article

Patricia 16/09/2013 20:30


Oula ça fonctionne mal ce soir : voici la photo.

Patricia 16/09/2013 20:29


Bon, voici le lien vers la photo : http://greeneyes55.tumblr.com/image/61097108431

Patricia 16/09/2013 20:27


Voici la suite de mon précédent commentaire...

Patricia 15/09/2013 13:23


Alexander Rodchenk, Radio Listener, 1929.