T'as voulu voir Vierzon ...

Publié le par TSF36

Depuis des années, je rêvais de visiter Vierzon. Cette ville, si merveilleusement chantée par le chanteur berrichon Jacques Brel, m'avait toujours semblé un mythe inaccessible, un profond mystère qui gagnait peut-être à rester mystérieux.

En effet, Vierzon avait été pour moi juste un nœud ferroviaire, une gare où le train pour Paris s'arrêtait brièvement et où on entendait chaque fois " Ding dong ... Vierzon, Vierzon , cinq minutes d'arrêt". Cinq minutes, pas une de plus, pour descendre et au moins contempler la gare de l'extérieur. La ville restait invisible au voyageur en train.
En automobile, ce n'était guère mieux. L'autoroute A20 gratuite faisait place à l'autoroute A20 payante à la gare de péage et on filait vers la capitale en contournant l'agglomération vierzonnaise sans espoir et même sans aucun désir d'y poser le pied.
Un jour, n'y tenant plus, je décidai de visiter Vierzon. Il suffisait de se laisser glisser sur la moelleuse A20 gratuite pendant 50 kilomètres, puis de prendre la sortie de l'autoroute et de trouver une place de stationnement gratuit dans le centre-ville, ce qui finalement n'était pas trop sorcier. Muni du Guide du Routard du Berry, qui est la bible du touriste berrichon, il n'y avait plus qu'à déambuler, le nez en l'air, dans cette ville inconnue où la main de l'Indrien lambda, gamma ou même omega  ne met jamais le pied.
Et ce fut une révélation.
A Vierzon, il y a certes des usines, des HLM et des quartiers moches, mais  il y a aussi un vieux quartier moyenâgeux avec des maisons à pans de bois, que même à Châteauroux, y'en a pas des comme çà . Il y a un vieux beffroi  qu'est pas jeune et une vieille église très chouette.  Il y a aussi une rue piétonne, avec plein de commerces, une rue pavée  de bonnes intentions, qui monte dans un sens et qui - curieusement - descend dans l'autre. La ville est baignée de plusieurs beaux cours d'eau : le Cher, l'Yêvre et le Canal du Berry avec d'agréables  promenades, bordées de terrasses-jardinets chatoyantes.  Il y a aussi des ponts fleuris et des espaces verts, mordorés en automne. Et il y a surtout cet extraordinaire Jardin de l'Abbaye avec ses construction Art déco, son kiosque à musique et ses fontaines en mosaïque uniques dans le Berry, et peut être dans le monde.

 

J'ai voulu voir Vierzon et j'ai donc vu Vierzon.
Et ça valait bien le long et périlleux  voyage ...

 

vierzon1-copie-1.jpg

 

vierzon2.jpg

 

vierzon3.jpg

 

vierzon4.jpg

 

 

vierzon5.jpg

 

vierzon6.jpg

Publié dans Berrichonnitude

Commenter cet article

yves 05/04/2015 16:31

il est vrai que VIERZON est beau, il savoir le regarder aussi pour comprendre qu'il n'y a plus d'avenir.J'y suis né et grandi,travaillé jusqu'à 50 ans, maintenant le soleil brille ailleurs.Mais toujours content d'y revenir.Il est vrai que le jardin de la mairie est splendide YVES

MaÏ 30/03/2015 23:13

Merci pour ce bel article qui est un véritable guide touristique de Vierzon.J'y ai compris une deuxième fois pourquoi Vierzon m'avait rendue Berrichonne et fier de l'être il y a 12 ans.

DUCHIER 26/10/2010 08:30


Superbe, merci inutile d'aller bien loin pour découvir des merveilles


Victor 24/10/2010 12:30


Bonjour
Beau reportage ! Du coup,j'attends avec impatience les prochains à Anvers, Vezoul et Honfleur !
Victor


Jean-Paul Combes 21/10/2010 09:42


Du temps de feue la RN 20 non déviée, les jours de départ en vacances (ou de retour), on avait le temps d'admirer Vierzon, grâce aux goulots d'étranglement créés par ses nombreux petits ponts
...
Merci pour ce beau reportage !


Duszka 21/10/2010 09:32


Il faut bien être le Dieu de l'Olympe pour oser affronter madame Lune Merci, je regarde beaucoup le ciel mais ne suis pas très au fait. Il faudrait que je m'y mette vraiment pour ne pas mourir
idiote ! A 74 printemps sous la Lune il serait temps, non ?


Isidore Ledoux 21/10/2010 09:20


Perdu, Madame Duszka ! C'est Jupiter, seule planète assez brillante pour ne pas être noyée dans les clartés de la pleine lune, même à Maubeuge !
Bonne journée ...


Duszka 20/10/2010 22:18


Charmant. un point c'est tout. Bonne nuit sous une lune qui, à cette heure, brille comme une fofolle et, si je n'abuse Véga qui lui fit des niches pas loin.