On a testé : La radio internet Evoke Flow

Publié le par TSF36

Après avoir testé le minuscule Pocket Web de chez Boulanger (qui se vend comme des petits pains), il n’est pas question de faire ici des comparaisons. On passe maintenant dans une autre gamme avec le Pure Evoke Flow qui ressemble davantage à une radio « normale ».

Un joli coffret en bois laqué noir façon piano, un petit haut-parleur de 7 cm à grille chromée, une poignée chromée pour le transporter, deux gros boutons chromés (volume et stations comme au bon vieux temps). Une très belle finition et une esthétique néo-rétro qui ne déparerait pas dans une collection de radios des années 50. Seul le large cadran à affichage jaune OLED affirme la modernitude de l’appareil, de même que les trois boutons tactiles réagissant au moindre effleurement. C’est théoriquement un  appareil nomade, mais hélas la batterie, d’un modèle propriétaire, est vendue (assez cher) en option. Une option pourtant indispensable, car le fil à la patte enlève tout l’intérêt d’un poste nomade et l’acheteur finira toujours par commander la batterie pour pouvoir écouter la radio au jardin. A ce propos, la sensibilité wifi est bonne dans toute la maison et même à jusqu’à 15 mètres à l’extérieur avec une antique livebox de première génération !

La connexion au réseau est très facile. La clé de sécurité wifi est facile à entrer en tournant le gros bouton qui fait défiler des caractères bien lisibles. Bien que ce ne soit pas obligatoire, il est vivement conseillé de s’enregistrer sur le site « Pure Connect » pour pouvoir choisir ensuite très facilement ses stations favorites (parmi les milliers disponibles !)

Vu les dimensions de la radio, l’ergonomie est excellente avec les gros boutons très maniables, et l’affichage jaune très lisible qui donne des informations sur la station et le titre du morceau qui passe.

La mise en marche, quand l’appareil fonctionne sur la batterie,  demande environ 50 secondes … une éternité ! Il faut attendre que les lampes chauffent (ou que le programme s’initialise !). Le passage d’une station à une autre n’est pas instantané mais demande quelques secondes de mise en mémoire tampon, ce qui garantit une diffusion stable. C’est à cela qu’on réalise qu’on a affaire à un ordinateur déguisé en radio !

Le petit haut-parleur de 7 cm fait ce qu’il peut et il s’en tire même honorablement. La puissance n’est certes pas extraordinaire, mais on a plutôt affaire à un « poste de chevet » qu’à un ghetto blaster !  Les basses sont bien présentes, mais curieusement les aigus manquent un peu. Cela surprend au départ mais on s’y habitue très bien et on finit même par trouver la sonorité très agréable. Et si on ne s’y habitue pas, le remède est simple : on branche l’appareil sur une paire de bonnes enceintes amplifiées ou sur la chaîne HIFI . La musicalité sera alors parfaite, tout au moins pour les stations diffusant avec un débit correct, comme KDFC Classical San Francisco dont l’écoute est un vrai bonheur…

Cerises sur le gâteau : il fait aussi le DAB + (qui devrait arriver vers la fin de l’année dans quelques grandes villes de France et qui est déjà opérationnel  chez nos voisins Suisses, Allemands, Anglais, etc) . Il y a aussi , bien entendu, la FM avec RDS.

On peut aussi lire des fichiers d’un ordinateur relié au réseau, quoique je n’en voie pas trop l’intérêt.

Il fait également radio réveil, ce qui permet se se réveiller avec autre chose que les infos déprimantes du jour. Zen Radio est très bien pour cet usage !

 

Quelques baies molles toutefois:

Pour la musicalité, on aurait souhaité un peu plus d’aigus et surtout un contrôle de tonalité.

On aurait aussi souhaité une plus grande rapidité à la mise en marche et au zapping.

Le site «Pure Connect » sur lequel on peut sélectionner les stations à mettre en favoris n’est pas d’une ergonomie exceptionnelle.

Et la batterie (grrr !) devrait être fournie d’office, quitte à augmenter un peu le prix de l’appareil.

 

Conclusion : un appareil remarquable par son ergonomie et son esthétique noir et chrome, dont le fonctionnement donne entière satisfaction, malgré les quelques réserves ci-dessus formulées.

photos-2013-2221.jpg


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sittelle 20/03/2013 20:32


Merci... super intéressant; bon,  comme je suis en fond de grande  banlieue, entre Paris et Rouen, je recevrai encore des clopinettes comme pour la télé et la  radio FM ! donc en
attendant je m'en vais aller pêcher mon Rap Cubain sur le Net;  et j'y arriverai ronnn'dud'ju de caramba, depuis le temps que je le cherche !


Mais pour la RNT...  on aura un poste dédié pas compliqué ou ce sera encore un casse-tête comme les choix actuels de techniques télévisuelles... Bédam, c'était plus facile au temps de nos
pépés, mon brave Monsieur 

TSF36 21/03/2013 12:53






La RNT, on y viendra, mais chez nous, ça se fera avec trainage de savates, pleurs et grincement
de dents ! Et ensuite on verra que ce n'est pas sorcier et qu'on aurait pu le faire depuis 10 ans.


Mais il n’y a rien d’extraordinaire à espérer de la RNT : une meilleure qualité certes, mais
encore plus de stations de #$#@£! diffusant une musique de  #$#@£!  avec encore plus de pubs de
#$#@£!…


Non, les stations vraiment intéressantes, ce sont les web radios déjà disponibles maintenant.
Parmi les dizaines de milliers disponibles dans le monde, on trouve forcément son bonheur.


Voilà l’avenir (et le présent) de la radio numérique.



sittelle 20/03/2013 12:38


Grand merci !  c'est clair, j'ai tout compris, c'est dire ... il est très beau ce poste, et rassurant.   Si,  une question, est-ce que sur l'écran on reçoit enfin le titre de
l'émission en cours, de la pièce de musique ou autre info - que comme ce matin sur France Culture je m'acharne à trouver avec grand mal -  Depuis au moins six ans j'ai empilé les articles de
Telerama sur le DAB, ça va vraiment nous arriver ? et si ça émet d'un pilône, est-ce qu'il y a un périmètre restreint ?  stop, merci Isidore !

TSF36 20/03/2013 18:18






Bonjour Sittelle,


1)    Oui, il affiche le radio-texte. Mais ce sont les stations qui décident d’activer ou non cette
fonction.


Oui, la RNT va arriver car c’est dans la logique de l’évolution de la radio et ça ne présente que
des avantages. La Suisse a déjà programmé la fin de la FM et le passage au tout DAB+ pour 2015. En France on se heurte à des problèmes de choix de la norme (on ne peut jamais faire comme tout le
monde) et surtout à des gros intérêts financiers qui font tout pour retarder le passage au numérique, pourtant inéluctable.


Néanmoins, les premiers essais devraient avoir lieu en région parisienne d’ici la fin de l’année
(et d’ici la fin du siècle en Bas-Berry)


 


La portée de la radio numérique est comparable à celle de l’analogique, vu que les fréquences
utilisées sont toujours en VHF, seulement ce sera du tout ou rien comme pour la TNT, soit une réception parfaite ou pas de réception du tout …


 


En attendant la RNT , le présent de la radio numérique, ce sont les web radios, ce qui me semble
beaucoup plus intéressant.


 


Voilà, voilà ….