Le basilic de Neuvy Saint-Sépulchre

Publié le par TSF36

Il y a vraiment des choses bizarres dans la vie ...
Ainsi, hier, je fantasmais sur une salade  tomates mozarella, cette délicieuse spécialité typiquement berrichonne composée de tomates, de mozarella, d'huile d'olive, de vinaigre balsamique et de feuilles de basilic. Et comme ce dernier composant (à mon avis essentiel) me faisait défaut, je m'étais décidé à sortir de mon biotope et d'en trouver à tout prix afin d'assouvir ce fantasme.
J'ignore totalement ce qu'il s'est passé à ce moment : dérive homophonique,  altération orthographique, glissement sémantique dans mes neurones ou simple distraction ? toujours est-il que je me suis retrouvé, presque à mon insu, à la Basilique de Neuvy Saint-Sépulchre. Unique en France, et classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, cette basilique fut édifiée au cours des XI ème et XII ème siècles. Sa particularité est sa rotonde circulaire qui évoque celle qui s'élève au-dessus de la grotte du Saint-Sépulcre à Jérusalem. Une architecture curieuse devant laquelle j'étais passé des centaines de fois  - honte à moi  !-  sans jamais avoir pris le temps de m'arrêter et de pousser l'huis pour voir ce qu'il y avait à l'intérieur. Et il faut reconnaitre que c'est assez sublime !
Malheureusement, on ne vendait pas de basilic en ces saints lieux, juste des cierges et cartes postales et ce ne fut qu'au retour que je pus trouver enfin du basilic à Grand Frais, quoiqu'à prix modique, afin de pouvoir enfin concrétiser mon fantasme gourmand. Comme quoi les chemins de la gourmandise peuvent croiser parfois ceux de la spiritualité...

Dans la vie, des bizarres choses, vraimement il y a.

 

basilique1.jpg

 

basilique2.jpg

 

basilic.jpg

Publié dans Berrichonnitude

Commenter cet article

Victor 18/08/2010 21:28


Une explication possible à ce cheminement étonnant,tirée des "Saintes écritures Culinaires" au chapitre, "L'entrée" selon Sainte Tomate :
"Si tous les chemins mènent à Rome, la salade de tomate peut mener à Neuvy Saint-Sépulchre !"
Victor, théologien bourguignon pas catholique du tout...