Impressions de Châteauroux-sur-Mer

Publié le par TSF36


                      L’ Indre est comme une mer étale sur la grève

 

                  D’un port ultramarin entrevu dans un rêve.

                  Tous mes lieux familiers ont disparu soudain

                  Où êtes vous prairies,  parcs et humbles jardins ?

            

                  A Déols c'est en vain, le long des Chenevières,

                  Qu'on chercherait la sente au bord de la rivière.

                  Les vaches, les chevaux regagnent leur abri

                  Sous le ciel boréal qui pleure et s'assombrit.

 

                  En ces flots que le vent du nord à peine ride

                  Belle-Isle s'est perdue ainsi qu'une Atlantide.

                  On dirait Châteauroux comme au bord d'une mer

                  Qu’on voit traîner au fond des golfes pas très clairs.

 

                  L’Indre est comme une mer étale sur la grève

                  D’un port ultramarin où se brisent les rêves …

 

      

Isidore Ledoux


 

Photos-2015 0074

 

Photos-2015 0072

 

Photos-2015 0073


 

Publié dans Poésie

Commenter cet article

Patricia 04/02/2015 13:25


Les photos sont belles et la poésie aussi.

sittelle 02/02/2015 13:23


C'est magnifique ... vents d'ouest par ici, et nuages grisés aux bords de nos chennevières locales ! Il vous manque juste une petite péniche, hop je t'envoie !


 


 

duszka 01/02/2015 09:11


SPLENDIDE ! MERCI !


SALUT L'ARTISTE !