I remember ...

Publié le par TSF36

Je me souviens que dans les années 60, c'est à dire les sixties, Châteauroux était sous l'occupation américaine. Enfin, disons que les Américains s'occupaient à  diverses activités dans ce qui était, à l'époque, une des plus grandes bases de l'OTAN. C'était d'ailleurs une occupation fort bénéfique puisqu'elle avait donné à l'économie locale un prodigieux coup d'accélérateur. C'était un age d'or dont les vieux berrichons se souviennent encore avec nostalgie.
Je n'étais pas très vieux à l'époque (quoique nettement plus jeune qu'aujourd'hui) mais je me souviens encore aussi clairement que si c'était hier de toutes ces petites choses du bon vieux temps.
Je me souviens du premier supermarché que j'aie jamais vu. Il devait s'appeler AFEX et il était situé sur la route de Lignières.

Je me souviens des premiers caddies et des grands sacs en papier marron. Dans ce temple de la consommation, on trouvait de tout à des prix dérisoire, même des cigarettes et du whisky. Il suffisait d'avoir des amis américains pour en bénéficier, mais il ne fallait pas le dire !

Je me souviens aussi de la service station attenante à la grande surface précitée, avec ses jolies pompes rouges, où les militaires faisaient le plein de gasoline pour une poignée de dollars. 


On sympathisait d'ailleurs très facilement avec ces étrangers (bien qu'ils ne fussent pas du pays) et on entretenait parfois avec eux des rapports peut-être superficiels et temporaires - mais fort chaleureux malgré l'obstacle de la langue berrichonne qu'ils ne maîtrisaient pas totalement.
Je me souviens des échanges scolaires avec l'école américaine et des merveilleuses journées passées quasiment en Amérique sans l'inconvénient de traverser l'Atlantique. Et les repas à la cantine scolaire : les saucisses américaines au goût exquis avec des haricots américains. Et le ketchup, cette sauce exotique et sublime. Et les grands verres de coca-cola, cette boisson délicieuse et rafraichissante inconnue du berrichon moyen. 

Je me souviens des gâteaux moelleux à la cannelle recouverts de glaçages multicolores, et des ice creams aux parfums étranges venus d'ailleurs.
Je me souviens que dans les salles de classe, il y avait toujours un drapeau américain et des profs qui essayaient de nous parler de l'histoire des Etats Unis dans une langue que nous ne maîtrisions pas vraiment !

Je me souviens que dans le fond de la classe, il y avait une cage avec des cochons d'Inde (guinea pigs) ...
Je me souviens qu'une fois, un prof de sports avait essayé (en vain) de nous initier aux subtilités du baseball !
Je me souviens aussi de la "route de liaison", une route en ciment que les américains avaient construite manu military pour relier la base militaire à Déols.

Je me souviens du Village de Brassioux (nom imprononçable pour les américains  et qu'ils avaient rebaptisé "brazoo") et de ses petits pavillons de plein pied entourés de jardinets tous identiques comme dans les banlieues américaines. Je me souviens encore des noms des rues "Nevada Drive" Ohio Avenue" et des Chevrolet, des Ford, des Chrysler aux couleurs vives qui les parcouraient.


Puis un jour, les Ricains sont repartis dans leurs gros avions, nous abandonnant à notre triste sort et ce fut la fin de l'âge d'or. Châteauroux retomba définitivement dans sa léthargie à l'ombre de son dérisoire "building".

Je me souviens avec nostalgie de ce temps là, ce temps béni où l'on croyait encore au progrès. Ce temps béni où l'Amérique faisait encore rêver ...

Mais pourquoi en 2011 se souvenir de ces temps préhistoriques où il n'y avait même pas de téléphones portables ni même d'internet ?


C'est peut-être la superbe exposition à la Médiathèque de Châteauroux qui , telle une madeleine de Proust, a permis à ces souvenirs enfouis de refaire surface dans ma mémoire.  Une exposition remarquable, présentant des objets d'époque, des photos, des documents exceptionnels sur l'âge d'or castelroussin. Une exposition quasiment archéologique sur une époque lointaine et si proche ...

usa1.jpg

 

usa2.jpg

 

usa3.jpg

 

usa4.jpg

Publié dans Préhistoire

Commenter cet article

victor 18/07/2011 20:40


Hello
I remember also the Chewing-gum. No ?
But I prefer the madeleine

Victor Giaïe