Et maintenant une page de réclame ...

Publié le par TSF36

Comme tout le monde, je suis exaspéré par la pub dégoulinante qui envahit tous les media, mais j’avoue avoir un faible pour les vieilles réclames.

Ce disque 78 tours trouvé sur une brocante au fond d’une caisse de disques sans intérêt, sur la pochette duquel une main de jadis avait griffoné « Disque réclame : ne pas vendre » m’a semblé digne d'ête acheté, ne serait-ce que par esprit de contradiction, et de passer à la postérité.

Le ton du speaker de l'époque est impayable et l’argumentation publicitaire est irréfutable :

Non seulement les disques Parnasse sont enregistrés selon les techniques les plus modernes (de l'époque)  mais en plus ils sont gravés sur les deux faces, ce qui fait qu’après avoir écouté le morceau de la première face, il suffit de retourner le disque pour en écouter un deuxième sur la seconde face : génial, non ?

Notez aussi que le répertoire des disques Parnasse fait appel aux musiciens les plus réputés (on ne précise pas lesquels !)

Enfin, et c’est là que le génie publicitaire touche aux sommets : les disques Parnasse sont à la fois les meilleurs et les moins chers !

Ils apportent la distraction , la joie , la gaieté, c’est à dire le bonheur.

Le bonheur  pour seulement 5 francs !

Elle était pas belle la vie dans ce temps là ?



Commenter cet article

Duszka 31/05/2013 16:13


Meulan... ma promenade préférée depuis Les Mureaux où j'habitais avant de venir dans l'Indre, j'y allais à pied... Très bonne idée ce concert en perspective.

sittelle 31/05/2013 12:40


Quel bonheur; quelle diction !


Pour la maison Parnasse, je ne trouve rien, il faudrait l'adresse; mais pour l'orchestre, excellent, on trouve Georges Courquin fils compositeur de trois opérettes, Caen, Calais et Paris dans ces
années ... dans ce site génial, une encyclopédie d'enregistrements et documents, partitions de 1914 à ...


http://comedie-musicale.jgana.fr/index.htm


Avec Non no Nanette importé peu avant, le swing,  le cinéma parlant, ils avaient flairé les tubes , c'était un article "d'appel" !


pour la conversion, ça parait cher : 281 euros ?? un écran palt actuel ?


http://www.insee.fr/fr/themes/calcul-pouvoir-achat.asp?sommeDepart=5%2C00&deviseDepart=Franc&anneeDepart=1930&deviseArrivee=Euro&anneeArrivee=2012


 


Auriez-vous des disques de Maurice Thiriet et Georges Van Parys ? Mme Thiriet fille m'a contactée par le blog, ce compositeur est de Meulan, on va essayer de monter un concert hommage; compos de
films, etc "Les visteurs du soir, Fanfan la Tulipe" , on le connait sans savoir son nom


 


 

TSF36 31/05/2013 20:23



Conversion 5 F de 1930 = 2,81 € (il fallait sélectionner "anciens francs" !)


C'était des disques bon marché, qui ne sont pas du tout recherchés par les collectionneurs, vu que le catalogue était très pauvre et la qualité du pressage pas terrible !


Les artistes de renom enregistraient sous des labels sérieux tels que Columbia, Pathé, VSM.


En ce temps là, les publicitaires pensaient qu'il suffisait de marteler un mensonge pour qu'il devienne une vérité !



Duszka 30/05/2013 19:29


Là c'est franc et massif... seriné même. Sans doute plus franc que les subliminaux et autres lavages de cerveau subreptices d'aujourd'ui. Magnifique !