Eloge des magasins pittoresques du Berry

Publié le par TSF36

 Il s'agit, bien entendu, du nouveau Lesombre qui a ouvert, il y a peu, dans la zone commerciale dite "Cap Sud", un nom particulièrement bien choisi pour une zone située au sud de Châteauroux. Un nom qui fleure bon les grands départs, vers Argenton-sur-Creuse, peut-être Eguzon, Malicornay, Gargilesse  ou autres lieux exotiques du Boischaut Sud.
Le magasin susnommé est une véritable merveille. La décoration intérieure, constituée de linéaires parfaitement alignés sur une surface de carrelage blanc aux carreaux impeccablement carrés.
L'éclairage, quant à lui, est constitué de chapelets de tubes fluo impeccablement disposés selon des lignes obliques destinées à rompre la symétrie de l'ensemble, qui sans celà, serait trop symétrique.
Dans les rayons, tout est nickel. On ne voit pas une mouche voler. On ne voit pas traîner une peau de banane sur le carrelage. On se sent vraiment en sécurité.
Bref, tout cela concourt à créer une atmosphère douce et chaleureuse dans laquelle le chaland aime flâner longuement en faisant ses courses.
Ci-dessous, l'Allée des Produits frais : on peut constater de visu l'ambiance sympathique et conviviale de ce petit magasin berrichon où se presse la foule des acheteurs berrichons.

 

leclerc2.jpg

 

 

P.S. Je vous ai épargné l'Allée des Surgelés, car là, franchement,  ça jette un froid ...

Publié dans Berrichonnitude

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Duszka 27/05/2011 08:34


La monotonie serait-elle gage de qualité des produits, de chouette rapport qualité/prix, ça rassure tout ça. L'originalité déstabilise. Z'auriez pas trouvé des trombes d'eau par hasard ?


L'oreille qui voit tout 26/05/2011 21:28


C'est pas le genre d'endroit où on se balade en écoutant des ballades ! Je n'ai d'ailleurs pas fait attention au fond musical, vu que j'ai promptement acheté ma douzaine d'oeufs et mon litre de
rouge et me suis enfui en courant (après passage en caisse) D'ailleurs la petite caissière était charmante. Un peu d'humanité tout de même dans cette surface blafarde et aseptisée !


Victor 26/05/2011 21:07


Dans ce magasin berrichon pittoresque, j'imagine que le fond sonore diffuse de la musique traditionnelle du Berry, peut-être même parfois une petite ballade de Chopin, un enfant du pays ou presque,
pour accompagner une belle balade fraîche (visiblement !) et lumineuse d'un possible chaland rêveur ou égaré...
Victor