Eloge des expressions libres

Publié le par TSF36

La langue française a un riche répertoire d’expressions toutes faites, parfois d’origine obscure mais comprises par tout le monde, une sorte de « prêt à penser » bien pratique pour nous, et cauchemar pour l’étranger qui essaie de comprendre notre langue.

 

L’autre jour, à la TSF, sur France Inter, 1829 mètres Grandes Ondes, une auditrice modeste et géniale avait laissé sur le répondeur de l’excellent Daniel Mermet un message dénonçant je ne sais plus quel scandale, certainement à juste titre ; ce dont je me souviens, par contre, est de sa derniere phrase adressée à ceux-qui-nous-gouvernent :

                  « Il ne faut pas nous faire avaler des vessies pour des lanternes ! »

J’ai été émerveillé par cette expression toute nouvelle, par cette création (vraisemblablement involontaire) née de la fusion de deux expressions de sens voisin. Daniel Mermet s’en est aussi bien amusé.

Dans la même veine, on peut en créer d’autres volontairement. Citons quelques classiques des expressions mélangées, comme « l’étincelle qui fait déborder le vase » ou « la goutte d’eau qui met le feu aux poudres » « ça tombe de source » « çà coule sous le sens » ...

Encore plus fort, on peut créer une nouvelle expression à partir de trois. Exemple :

 

« Broyer des cafards bleus » (broyer du noir + avoir le cafard +avoir le blues)

 

Voilà un jeu amusant pour ces trises journées d’hiver. Prendre deux expressions de sens voisin (ou plus) et les fusionner. Les seules règles en la matière : que les expressions d’origine soient tout de même reconnaissables et que  résultat soit absurde !

 

Bon amusement !

 

Publié dans Poésie

Commenter cet article

sittelle 05/01/2013 15:26


Justement, je crois que nous avons tout de même des références un peu différentes dans notre vocabulaire actuel francilien et banlieusard, il faut que je fasse attention car je crois que parfois
je peux soit choquer ou tomber à plat !? Tout comme vice-versa prononcé à la latine et transformé en lycée de Versailles, c'est courant ici, mais... bien que" vieux comme mes robes" pas toujours
compris ailleurs  ! Ce lycée Hoche a formé un tas de grands hommes, mais je n'y suis entrée que pour y passer la première dictée de Bernard Pivot, il y a longtemps !

TSF36 05/01/2013 21:25



Si si, j'avais bien compris ! Je décrypte assez bien le Francilien et même le Sittellien 



Michel Marc Beduchaud 05/01/2013 15:20


Bon une petite tentative de participer à cet exercice je me lance : il n'y a que le premier pas qui ...n'a pas d'odeur  et puis il ne faut pas y voir malice : au royaume des aveugles ...
dent pour dent

TSF36 05/01/2013 21:21



Bravo !  Continuez ainsi !


Pour ma part, je me contenterai de "donner l'éponge au chat botté", c'est à dire jeter l'éponge + botter en touche + donner ma langue au chat ... 


 



sittelle 05/01/2013 10:57


C'est la faim des haricots, ou lycée-de-Versailles, comme on veut chez nous en Yvelines  !

TSF36 05/01/2013 11:16



A Châteauroux, on dit "lycée Jean Giraudoux", mais ça ne fait rire personne 



Michel Marc Beduchaud 05/01/2013 10:21


Vous pouvez compléter la première expression par le commentaire du


SAR RABINDRANATH DUVAL  , qui souvenons nous déclare etre ne à


Chateauroux ,


Pierre Dac :        Oui! Monsieur fait complexe... À certains moments, il prend sa   
                                       
vessie pour une lanterne.
Francis Blanche  : Et alors ?
Pierre Dac :         Et alors, il se brûle !


 

TSF36 05/01/2013 11:15



Ah! Pierre Dac, également auteur de celle ci :  " La bave du crapaud n'empêche pas la caravanne de passer" 



Duszka 05/01/2013 09:58


J'ai cru comprendre que le CSA crée un observatoire maison pour inciter les journalistes et autres animateurs à respecter un minimum de correction langagière et lutter contre le prêt à parler
d'une pauvreté navrante, dénotant pour le moins un réel manque d'originalité .  Le jeu est plaisant, je vais m'y coller. Tous mes voeux... oui, pas original mais sincère !

TSF36 05/01/2013 11:12



Merci, mais il ne faut pas présenter tous ses voeux dans le même panier