Eloge des cucurbitacées

Publié le par TSF36

S'il est une manifestation culturelle berrichonne incontournable en ce début d'automne, c'est bien la célèbre foire aux potirons et aux légumes rares qui se tient chaque année à Tranzault, dans le pays de George Sand. C'est le pèlerinage obligatoire de tous les adorateurs des cucurbitacées, la grand messe de la citrouille géante, le sacre du potimaron, la célébration de la courge biscornue,  l'apothéose de la sucrine du Berry.
Une fois l'an, le paisible petit bourg de Tranzault se pare de couleurs étonnantes et voit sa population se multiplier par mille, juste le temps de la fête.
On y trouve une foule cosmopolite venue du monde entier, et même de plus loin encore, qui déambule dans la rue principale bordée d'incroyables étalages de formes et de couleurs insolites. Beaucoup de curieux (ou d'esthètes) armés d'appareils photo, mais aussi des acheteurs sérieux chargés de choses bizarres dont on ne sait pas toujours si elles sont comestibles ou décoratives.
Fort heureusement, les marchands ne sont pas avares d'explications et ils vous donnent gratuitement le mode d'emploi de leur produits.
Quel goût a le potimaron ? un peu le goût de la châtaigne.
Quel goût a le pâtisson ? il rappelle celui du fond d'artichaut; c'est d'ailleurs pour ça qu'on l'appelle aussi "artichaut de Jérusalem".
Comment manger les courges "pomme d'or" ? découper une calotte sur le dessus, enlever les graines, passer une minute au micro-ondes, et déguster à la cuiller, comme pour un avocat, avec une bonne vinaigrette.
Qu'est-ce que la sucrine du Berry ? C'est caïman comme la citrouille en plus goûteux et c'est idéal pour faire le "citrouillat", spécialité berrichonne bien connue.
Et les coloquintes, ça se mange-ti ? C'est vous qui voyez. Y'en a qu'ont essayé, ils ont eu des problèmes !
Voilà, finalement, les cucurbitacées, c'est pas aussi compliqué que çà. Il suffit de demander.
Le clou de manifestation est néanmoins le concours du plus gros potiron. Cette année, le record a été pulvérisé par un spécimen de 504 kilos qui a nécessité les efforts de 12 solides gaillards berrichons pour être posé sur la balance. L'heureux propriétaire du monument en question a déclaré que le secret résidait en trois points : de bonnes conditions météo, beaucoup de fumier, et pas mal de chance !
Mais trêve de bavardage, voici de superbes images de notre envoyé spécial Isidore Lafouine qui passait là tout à fait par hasard en revenant de chine.

01.jpg

 

02.jpg

 

03.jpg

 

04.jpg

 

05.jpg

 

06.jpg

Et, pour terminer,  une video exclusive de l'exploit sportif du jour : le transport d'un potiron de 504 kilos !

 

 

Publié dans Botanique

Commenter cet article

sittelle 23/08/2012 18:26


C'est un régal pour les dessinateurs... dans un mois, je vais en prendre de la graine : ici !
http://www.lejardindutemps.com/article-fleurs-en-seine-1-2-yvelines-mantois-les-mureaux-17-et-18-septembre-2011-85109937.html

Victor 12/10/2010 13:24


Bonjour
Cendrillon va encore avoir un beau carosse...
Victor


Duszka 11/10/2010 09:39


Formes et couleurs n'ont rien à envier aux formes et couleurs des fleurs. C'est très beau.