Eloge de Rochecorbon

Publié le par TSF36

Il est des villages où l’on est passé maintes fois, vu qu’ils sont sur le passage. Et puis un jour on se dit qu’on va s’y arrêter. Et on s’y arrête.

Tel est le cas de Rochecorbon, un village situé entre Tours et Vouvray, apparemment sans intérêt touristique. Il se trouve sur une route départementale très fréquentée longeant la Loire, avec de l’autre côté une falaise de tuffeau jaunâtre surmontée d’une maigre tour carrée, ultime vestige de ce qui fut jadis une forteresse médiévale. On l’appelle la Tour de la Lanterne. Au flanc de la falaise, quelques habitations troglodytiques et quelques maisons dangereusement exposées aux éboulements qui se produisent régulièrement, au gré des écarts de température. Le dernier a eu lieu en 2010, heureusement sans victime, mais deux maisons ont été rayées de la carte. Les habitants ont, semble-t-il appris à vivre, avec cette épée de Damoclès.

Par contre, la falaise exposée plein sud bénéficie d’un ensoleillement idéal et la roche restitue pendant la nuit la chaleur accumulée pendant le jour, créant ainsi un micro-climat venant s’ajouter à la douceur ligérienne. Les palmiers y prospèrent et les fleurs y fleurissent plus tôt qu’ailleurs. Hier les glycines et les giroflées étaient en pleine floraison.

Tout en haut du coteau, s’étendent à l’infini les vignes de l’AOC Vouvray, divin breuvage de cette contrée bénie des dieux ...

DSC04437.jpg

 

DSC04441.jpg

 

DSC04440.jpg

 

DSC04443.jpg

 

 

Publié dans Pays lointains

Commenter cet article

sittelle 30/03/2014 13:55


Et merci d'y passer pour notre plaisir ! Un souvenir associé à Balzac qui aurait écrit là,  que je n'ai pas
retrouvé , mais ce site commun Centre et Ile de France, bien intéressant :


http://search.openedition.org/index.php?q=rochecorbon&s=Revue+arch%C3%A9ologique+du+centre+de+la+France


A la vôtre alors, vive le Vouvray !