Eloge de la gastronomie berrichonne

Publié le par TSF36

Sympa, le salon de la gastronomie qui se tient actuellement à Châteauroux. Certes, l’entrée est payante : 3 roupies berrichonnes, ce qui n’est pas rien en ces temps de crise ! Mais compte tenu de tous les picorages et grignotages généreusement offerts par les exposants, on peut y faire un repas complet quasiment à l’œil. Le seul problème est qu’on passe du dessert à la charcuterie ou au fromage sans aucune suite logique, au hasard de la déambulation dans les allées …

Quelques coups de cœur (et de chapeau) pour :

Le pavé du vieux Châteauroux : délicieuse pâtisserie proposée par Le Péché Mignon (enseigne bien connue localement)

Le Massepain d’Issoudun à la fleur d’oranger concocté par Alain Nonnet de la Cognette : un pur délice à se taper le cul par terre, mais hélas indisponible à la vente.

Le nougat au safran de Chaillac, une merveille qui a vraiment le goût du safran   www.safranduberry.fr

 

Enfin un petit coup de chapeau pour Espritsushi, une chaîne de fastfoods japonais, récemment implantée à Châteauroux, qui a le mérite de faire découvrir aux Berrichons les sushi, makis, sashimis et tutti quanti, mais on est quand même très loin de la véritable gastronomie japonaise qu’on peut déguster dans certains restaurants nippons plus authentiques (mais pas à Châteauroux). Ceci dit, c’est nippon ni mauvais. Ca peut être sympa de temps en temps, mais ça ne détrônera pas le Pâté Berrichon ni le Pouligny Saint Pierre, accompagnés d’un petit pinot gris de Reuilly !

Eugène Lemaigre, chroniqueur gastronomique du blog TSF 36

 


sushi.jpg

 

Publié dans Gastronomie

Commenter cet article

sittelle 18/11/2012 08:18


Il se passe toujours quelque chose aux Galeries Berrichonnes, je vais demander un visa; et un salon gratos pour les ado-marmots, ça c'est une bonne occas' en ces temps de crise ! Pas de photo du
Pavé ? ni du Massepain, pas eu le temps ?