Eloge de la Creuse (deuxième couche)

Publié le par TSF36

Les creusophobes qui se seraient trouvés par hasard à Guéret par un après-midi pluvieux d’hiver, auraient été bien inspirés s’ils avaient poussé la porte du remarquable Musée de la Sénatorerie, vaste et élégante bâtisse entourée d’un beau parc. Pour quelques roupies creusoises, on en prend plein la vue.

Parmi les merveilles exposées, on peut admirer une impressionnante collection de tableaux des peintres de l’Ecole de Crozant, principalement des œuvres d'Armand Guillaumin qui était toujours le premier de la classe dans cette école.

Si la Creuse a inspiré tant de peintres, depuis la période impressionniste jusqu’à nos jours, c’est bien la preuve qu’elle n’est pas si creuse que son nom le laisse supposer.

Monet en personne a peint 23 tableaux près de Fresselines. Hélas, on n’en verra aucun en Creuse : ils sont tous dispersés aux quatre coins du monde, dans des collections privées ou des musées. On n’en verra que des reproductions dans le village précité.

Reste heureusement cette merveilleuse salle du musée de Guéret avec sa collection de chefs d’oeuvres qui subliment les paysages de la région. Comment devant cela ne pas devenir creusophile ?

DSC00727.jpg

 

DSC00729.jpg

 

DSC00731.jpg

 

DSC00734.jpg

 

Commenter cet article

sittelle 10/07/2012 21:47

C'est bien Guillaumin qui avait gagné à la Loterie ? j'ai vu il y a quelques années une expo de l'école de Crozant à la Maison Fournaise à Chatou; j'aime leurs couleurs et l'amour de ce pays qui
s'en dégage; les Fauves ont un peu continué dans leur sens, je pense, en renforçant la densité des couleurs. Pas mal de peintres de ma région y sont allés, je vais rechercher; ça me fera un sujet
d'article ! merci; bien cordialement

TSF36 11/07/2012 08:23



En effet, contrairement à certains peintres qui peignent pour gagner de l'argent, Guillaumain avait gagné de l'argent par hasard pour pouvoir peindre tranquillement ...



Duszka 10/07/2012 08:12

Sur la promenade le long des moulins de la Sédelle les peintres de l'école de Crozant sont opportunément mis à la disposition des promeneurs qui baladent leur cerveau au-dessus de leur gambettes...