Eloge de la brocante de Touchay

Publié le par TSF36

Enfin une belle et grande brocante berrichonne qui n'est pas un vide-poubelles : celle de Touchay, minuscule village de 250 habitants figurant à peine sur les cartes,  sis dans un coin perdu du Boischaut Sud, mais qui accueille chaque année 20.000 visiteurs !

Il est recommandé de venir tôt, car sinon la route étroite qui y mène sera bloquée par une file de voitures de plusieurs kilomètres et il sera très difficile de trouver une place de stationnement malgré la bonne organisation de parkings obligatoires à l'entrée du village.
Ici, pas de vêtements usagés, pas de jouets en plastique, mais rien que des objets anciens présentés par des professionnels. Même si on n'achète rien, on a au moins le plaisir de voir de belles choses et de passer une agréable matinée dans un cadre sublime. Les stands des brocanteurs s'alignent interminablement le long d'une petite route panoramique d'où on peut, tout en chinant, admirer les vallonnements bleutés du bocage berrichon s'étendant à l'infini, et peut être plus loin encore ...
La petite église est modeste mais charmante et à son entrée se dresse un sympathique stand de patisseries délicieuses vendues au profit de la restauration d'icelle. On peut ainsi se restaurer soi-même en contribuant à la restauration de l'église, ce qui absout totalement du péché de gourmandise, bien que cela n'annule pas les kilocalories superflues.
Il faut aussi louer particulièrement la sonorisation , avec une programmation musicale en parfaite adéquation avec une brocante haut de gamme. Du concerto pour clarinette de Wolfgang à l'arrivée vers 6 h30 jusqu'au Sacre du Printemps de Stravinski à l'heure du départ vers 10 h, en passant par une Gnossienne de Satie, une ballade de Chopin, l'allegreto de la 7 ème de Ludwig Van, un choeur de Verdi non identifié et la chanson de Solveig de Grieg, les organisateurs avaient concocté une playlist de derrière les fagots pour le plus grand plaisir des possesseurs d'oreilles en état de marche.
Bref, la brocante de Touchay est une des rares dont on peut revenir bredouille ... mais heureux.

 

touchay1.jpgLa petite église de Touchay

 

touchay2.jpgVerres bleutés devant  horizons bleutés

 

touchay3.jpgChâteau de l'Isle vu de Touchay

 

touchay4.jpgRestauration destinée à la restauration !

Publié dans Chine

Commenter cet article

Victor 27/07/2011 20:39


Bonsoir
Mon cher Isidore, on sent que tu as été touché par ce village et cette brocante...
Victor


TSF36 29/07/2011 13:04



... conformément au vieux proverbe berrichon qui dit :


"Mieux vaut être touché à Touchay que marron à Mâron"