Eloge de l'Abbé Moreux, astronome berrichon

Publié le par TSF36

La ville de Bourges, grande capitale du Berry recèle bien des merveilles ; des grandes comme sa Cathédrale et le Palais Jacques Coeur, mais aussi des petites merveilles, modestes, méconnues car situées en dehors des circuits touristiques. C'est le cas de l'Observatoire de l'Abbé Moreux, situé au delà des boulevards dans une rue banale et peu fréquentée, près des peu sympathiques Etablissements militaires.
Au 22 de la rue Ranchat, on peut voir ce curieux édifice de style mauresque, construit en 1907, qui fut l'Observatoire astronomique de l'Abbé Théophile Moreux (1867 - 1954). Seule la coupole a disparu mais l'édifice a été bien conservé par les particuliers qui en ont fait l'acquisition.
Cet homme remarquable, qu'on a un peu oublié de nos jours, fut au début du XX ème siècle un grand vulgarisateur scientifique. Ce fut, en quelque sorte, le Hubert Reeves du début du siècle. On lui doit, entre autres la fameuse série "D'où venons-nous ? Où sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ?" qui me fit jadis forte impression.
Il est vrai que ses écrits ne sont plus tout à fait d'actualité, c'est le moins qu'on puisse dire, compte tenu de ce que la Science contemporaine nous a appris, mais ils témoignent de ce qu'on pouvait raisonnablement comprendre du monde en son temps. Et en tout cas ce qui n'a pas vieilli, c'est son émerveillement communicatif devant le spectacle de l'Univers.
L'œuvre de l'Abbé Moreux ne sera sans doute jamais rééditée. Seuls les chineurs invétérés auront la chance de tomber un jour ou l'autre sur un vieil exemplaire plus ou moins jauni , tel celui-ci portant le titre "Quelques heures dans le ciel", vendu jadis 1 franc et récemment chiné pour une roupie berrichonne !

Un beau petit voyage pour pas cher en ces temps de crise ...


moreux1.jpg

 

moreux2.jpg

 

moreux3.jpg

Publié dans Astronomie

Commenter cet article

Victor 10/08/2011 09:12


Bonjour
Q'un homme de foi ait passé sa vie à scruter le ciel , somme toute, c'est assez logique. Cherchait-il le paradis ?

Victor


Elodie 09/08/2011 13:21


Étrange façade en effet, qui rappelle certainement l'origine des plus grands mathématiciens.


Duszka 07/08/2011 07:48


Ne serait-il pas à califourchon sur une queue de comète pour son éternité? Merci pour ce petit voyage berrichon.