Eloge de Jocelyne Dorian

Publié le par TSF36

On a souvent reproché au blog TSF 36 d'être peu élogieux envers les grandes chanteuses françaises. C'est assez injuste, car un billet a déjà été consacré, il y a quelque temps,  à Mireille Mathieu et un autre à Chantal Goya. Et, pour qui sait lire entre les lignes, je n'ai jamais tari d'éloges envers Carla Bruni.
Mais ce soir je voudrais rendre hommage à une autre Grande Dame de la chanson française : Jocelyne Dorian, dont je dois la découverte à l'émission hebdomadaire de Philippe Meyer "La prochaine fois je vous le chanterai" qu'on peut écouter chaque samedi sur France Inter. Cette grande chanteuse, injustement méconnue, a pourtant participé, dans les années 60, au petit conservatoire de Mireille. Elle est passée plusieurs fois chez Pascal Sevran, et a fait une remarquable carrière internationale (sauf en France, curieusement ...). Mais son plus grand titre de gloire, à ce jour, est d'avoir été sélectionnée le 20 août dernier dans le cadre de la "chanson Hôn" avec son magnifique "Hymne à la Douane" qu'on pourra re-ouïr en baladodiffusion sur le site de l'émission susnommée.
Dans la même veine, voici son "Hommage à la Gendarmerie nationale", autre chanson sublime avec des paroles émouvantes et ô combien poétiques  à la gloire de cette autre institution chère à notre coeur :

 

"Et une nation sans gendarmes,

C'est un aveugle sans son chien"

 

 

 

Un pur chef d'oeuvre !

 

 

 


 

Publié dans Poésie

Commenter cet article