Eloge d'Art Tatum

Publié le par TSF36

Voici une vieillerie datant de 1933, un vieux 78 tours qui, techniquement, avoue son age mais qui n'a pas pris une seule ride, enregistré par un pianiste de génie presque totalement aveugle . 

Attention, ça décoiffe !

 


Après cela, les bras m'en tombent, je me sens comme un gland devant mon clavier blanc.

Même ma souris blanche en est restée baba et est allée se réfugier sous le bureau.

Mieux vaut laisser la plume à Noël Balen :

"La prodigalité mélodique, l'excessive perfection et la verve insatiable d'Art Tatum n'ont pas été surpassées jusqu'à ce jour. Il reste pour nous une référence majeure.Des concertistes classiques aussi prestigieux que Vladimir Horowitz ou Samson François ont unanimement reconnu leur stupéfaction.

Cataractes d'arpèges lumineux, gerbes de notes, éblouissements rythmiques, implosions harmoniques, l'art de Tatum touche au divin. Le miracle d'un démiurge audacieux, artificier resplendissant, sublime créateur d'astres, sculpteur de comètes scintillantes pour mieux éclairer sa solitude nocturne."

(Noël Balen - L'Odyssée du Jazz)



Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Georges Pitropakis 10/12/2012 18:33


Impressionnant ET musical.