Confiteor

Publié le par TSF36

J’ai péché, je l’avoue publiquement, j’ai péché...

Malgré ma profonde conviction écologique selon laquelle il ne faut manger que des produits locaux et seulement en saison, malgré ma conversion à la secte des adorateurs de la pomme - conversion tardive dont on pourra douter de la sincérité – malgré mes louables efforts pour sauver la planète, j’avoue avoir craqué, hier au marché de Déols.

Parmi les fruits plus ou moins locaux, enfin disons les fruits normaux, il y avait aussi  des litchis frais hors de prix, venus par avion de l’Ile de la Réunion. Un bilan carbone désastreux ...

Mais comment résister à des litchis en branche, avec des feuilles, comme s’ils avaient été cueillis le matin même. Des litchis d'un beau rouge vif, bien dodus, bien fermes, juteux et sucrés au soleil de l’hémisphère sud, avec cet ineffable parfum de fruit défendu et le goût délicieux des plaisirs coupables. Un pur délice !

Petit remède illusoire à la dépression saisonnière ? Vaine tentative d'ouvrir une parenthèse dans la froidure et l'obscurité hivernale ? 

Non, je n'ai aucune excuse valable. Je ne suis qu’un pauvre pécheur.

litchis.jpg

 

Comme pénitence, c’est promis, demain ce sera deux pommes de terre et un navet...

Publié dans Gastronomie

Commenter cet article

Victor 29/12/2011 18:51

Bonsoir
Allez en paix, mon fils. Victor a prié pour vous. Je rappelle quand même que la pomme, ça n'est pas mieux non plus. Car d'où vient le péché originel ? Hum ? En croquant une pomme, non ? Enfin ce
que j'en dis. Moi, j'ai trouvé une solution : Je "péche" avec les saints eux-mêmes : Saint-Félicien, Saint Honoré, Saint Emilion, etc.
Victor Lemoine

Duszka 28/12/2011 10:36

Allons, disons que la Réunion est un département français et pas mal sous-développé, alors....