A quoi bon maronner ...

Publié le par TSF36

...quand on revient bredouille de la grande brocante de Maron ?  Le chineur incurable sait pourtant bien qu'il n'y aura rien à se mettre sous la dent sur ce vaste déballage de fin de saison. Et pourtant, il ne manquerait pour rien au monde cette manifestation incontournable.
Voir à ce propos un remarquable article datant de quelques années, qui ne laissait déjà planer aucun espoir sur la chine à Maron :

Fête du marron à Maron

Cette année n'a fait que confirmer la nullité croissante de ce vaste vide-grenier vide-poubelle qu'on se promet chaque fois d'éviter et où pourtant on revient à chaque fois. Pourquoi ?
Peut-être pour les marrons grillés, pour les étalages colorés de cucurbitacées, pour voir couler le jus de pomme des grands pressoirs, pour le pain à la châtaigne, les gâteaux aux marrons fabriqués par les dames du comité des fêtes, peut-être pour l'ambiance sympathique de ce minuscule village berrichon qui ne semble vivre qu'un jour par an, le jour de la brocante ...


Nature morte aux cucurbitacées

Publié dans Berrichonnitude

Commenter cet article