Ceci n'est pas monotone …

Publié le par TSF36

Les paysages d’automne sont généralement si photogéniques que même le plus nul des photographes muni d’un appareil photo à 2 roupies peut soudain se sentir inspiré et génial en appuyant sur le déclencheur. En fait, il n’en est rien. C’est la Nature qui est particulièrement inspirée et géniale à cette saison. Il suffit d’en découper bêtement des petits bouts rectangulaires et de les mettre bêtement dans une petite boîte toute bête !

A titre d’exercice de style, afin accentuer l’aspect minimaliste de cette opération, on peut s’imposer la contrainte consistant à renoncer à son appareil ultra perfectionné en faveur d’un vulgaire photophone sans possibilité de réglages d’ouverture, ni de vitesse, ni de mise au point. Ca se débrouille comme ça peut, comme sur les Instamatics qu'utilisaient les pauvres dans les années 60, et la seule possibilité d’intervention du photographe reste le cadrage, ultime refuge de sa créativité.

Et voici le résultat. Le ciel est gris mais le soleil est encore présent dans la flamboyante agonie des érables et des liquidambars, tandis que le ginkgo biloba répand généreusement ses mille écus d'or.

Ah que j’aime les espaces verts urbains, surtout quand ils sont jaunes et rouges !

Publié dans Botanique

Commenter cet article

Michelle 14/12/2007 17:19

C'est peut-être ringard, mais je suis toujours aussi émue quend je vois les couleurs de l'automne
Aucun artiste a une tellee palette

Victor 12/11/2007 16:24

Bonjour
Flamboyant! Et pourtant, c'est une fin de cycle, une agonie. Mais la Nature est généreuse. Elle met de la couleur à ce qui aurait pu être gris...

Ellie 10/11/2007 22:18

Non, ce n'est pas monotone, c'est notre automne à tous ^^