Et qu'en pensent les cigognes ?

Publié le par TSF36

On constate, une fois de plus, dans cette affaire très sensible du nichoir à cigogne, un manque total de concertation de la part des initiateurs. Ce projet pharaonique, financé en partie par le contribuable déolois, méritait une enquête préalable auprès des principaux intéressés, c’est à dire … les cigognes.

Afin d’en avoir le cœur net, j’ai demandé à une cigogne de ma connaissance résidant au parc de Blossac, à Poitiers ce qu’elle en pensait.

Tout d’abord, m’a-t-elle dit, un nid de cigogne doit être rond, pas carré ! Un nid de shadok est peut-être carré mais un nid de cigogne, comme un nid de héron, est rond, petit patapon. (Les cigognes ont un sens de l’humour très développé !)

De plus, un nid de cigogne digne de ce nom est toujours situé sur un point haut qui offre une vision panoramique à 360 degrés. A Déols ce n’est pas le cas, puisque de tous côtés les arbres sont plus hauts que ce poteau EDF et bouchent totalement la vue. On ne peut donc pas voir venir un éventuel prédateur, aigle royal ou autre natroiscentquatrevin.

Enfin, la situation isolée au dessus d’un terrain plat et cloturé ne donne pas envie de s’y installer. Ca manque vraiment d’intimité. 

En somme, lui-ai-je dit, ça ne te dirait rien de t’installer à l’écoparc des Chenevières.

Ah que non ! Y’a pas écrit pigeon là, me répondit-elle en me montrant son large front intelligent avec une patte. Je suis trop bien ici, dans les beaux quartiers de Poitiers, logée, nourrie à l’œil. Vraiment pas envie de faire le zouave sur une plate-forme carrée en haut d’un poteau EDF pour amuser les ploucs de Déols !

Voilà, je pense que cet avis est sans appel. Finalement, les cigognes ne manquent pas de bon sens.

On n’est donc pas près de voir la moindre cigogne nicher à Déols...

 

 

Ma copine de Poitiers

Publié dans Zoziologie

Commenter cet article