Le Pâté au potiron pour les nuls

Publié le par TSF36

Achetez une pâte brisée toute faite, ce qui vous épargnera la pénible corvée de la briser vous-même.

Achetez également un potiron que vous éplucherez et dont vous enlèverez les graines et la partie fibreuse.

Faites cuire ledit potiron débité en petits cubes bien réguliers pendant 10 minutes à l’autocuiseur. Laissez les bien s’égoutter dans une passoire pendant le temps qui sera nécessaire à cette opération, c’est à dire un certain temps.

Etalez la moitié de la pâte brisée avec un rouleau idoine de façon à en garnir un plat à tarte bien beurré. Relevez bien les bords et coupez ce qui dépasse. Enfournez ce fond de tarte pour la pré-cuisson et observez comme la pâte se rétracte par un malin plaisir, ne garnissant plus qu’une ridicule partie du plat à tarte. C’est normal car vous êtes nul !

Qu’alors y faire ? Tant pis, puisque c’est raté, assumez jusqu'au bout votre incompétence ! Sortez cette chose informe du four et garnissez-la des cubes de potiron. Saupoudrez de cannelle et de sucre roux. Recouvrez avec le reste de la pâte brisée que vous n’aurez évidemment pas faite assez grande et qui couvrira à peine le potiron, d’autant plus qu’elle va également se rétracter. Ce qui confirmera votre nullité !

Enfournez et remettez-vous en au hasard pour la suite des opérations, c’est à dire une température de four et un temps de cuisson aléatoires. Allez faire un tour dans le jardin, ou devant la télé ou ailleurs comme vous voudrez…

Lorsque vous revenez au bout d’un temps variable et imprévisible, il y aura de fortes chances pour que le dessus soit quelque peu brûlé. Preuve supplémentaire et éclatante de votre nullité !

Enfin, çà paraît tout de même mangeable bien que çà ne paye pas de mine...

Défournez. Laissez tiédir et dégustez en ajoutant un peu de crème fraîche.

O surprise ! O miracle ! C’est absolument délicieux !

Vraiment, quel cuisinier génial vous êtes ... !

Publié dans Gastronomie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le bloggeur de service 04/11/2006 11:01

Rien à voir avec le citrouillat berrichon dont la recette est parfaitement connue et codifiée.

Ici,la thème de base est le potiron sucré. D'autre part, l'introduction d'une forte dose de hasard est l'ingrédient principal de cette recette aléatoire et très avant-gardiste.
C'est de la cuisine conceptuelle post-moderne pour berrichons évolués ...

6 trouille 02/11/2006 22:07

Finalement, mis à part la canelle, quelle différence avec le célèbre citrouillat ? (question quelque peu idiote en provenance du Haut-Berry)