C.P.E.

Publié le par TSF36

Suite à un triste retour de chine bredouille dans le froid, la grisaille et l’humidité, j’ai décidé qu’il était grand temps d’en finir avec les printemps pourris qui gâchent les vide-greniers dominicaux et démoralisent les chineurs.

 C’est pourquoi j’ai décidé à l’unanimité de promulguer le CPE (Contrat pour un Printemps Ensoleillé)

Publié dans Politique

Commenter cet article

TSF36 04/05/2006 14:15

Une chose qu'on ne dit pas assez au sujet de la Marseillaise, c'est que sa musique est remarquable. Il suffit de l'entendre dans la superbe orchestration de Berlioz pour en être convaincu. Il faut l'entendre un peu comme un superbe choeur d'opéra et chacun sait qu'il y a des opéras sublimes dont le livret est d'une grande indigence, mais qu'importe ...
Ceci dit, je n'aime pas trop les hymnes nationaux en général (ni les drapeaux) En attendant un improbable hymne planétaire, j'ai toutefois un faible pour l'hymne européen dont la musique a été écrite par un assez bon compositeur !

Philippe 04/05/2006 13:05

Fier comme un Strasbourgeois enfin muté chez lui, je remonte au crénau: certe la marseillaise n'a pas des paroles très attendrissantes, mais il ne faut point l'en blamer. Rappellons tout de même que son titre originel fut "chant de guerre pour l'armée du Rhin", composée et créée à Strasbourg par un monsieur de Lisle originaire de Lons-le-saunier d'où son appelation de Marseillaise. Bref ce n'est pas tant la chanson qu'il faut décrier, mais son choix pour hymne national, defénitivement institué en 1879, en pleine période revancharde, cf. "Alsace et Lorraine" (vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine...), "fils de l'Allemand" (je ne vends pas mon lait au fils d'un Allemand). Vu la mentalité de l'époque, son choix est tout à fait logique, car créée à Strasbourg et s'adressant à nos cousins Germains (même s'ils ne s'appellent pas Germain). Finalement on reste dans la même mentalité que cette fameuse stelle de Rethondes.
Ce n'est pas étonnant que Tonton et Moumout aient préférés Verdun pour se donner la main.

Quand à dire que c'est un chant raciste, on risque de franchir un pas dans l'interprétation des paroles: ce sang impur était à l'origine les ennemis de la révolution, il ne faudrait pas que y voir une incitation à la haine raciale, comme certain c.....rds d'extrême droite le comprennent. Les allemands aussi ont souffert d'une erreur d'interprétation de leur "Deutschland überalles" qui implorait l'union de l'Allemagne par-dessus tout et rien d'autre.

Peite question: si je sifflote la Marseillaise dans la rue, est-ce que je risque une amende pour avoir sifflé l'hymne national ?

Daniel 17/04/2006 20:33

Dire que "La marseillaise" est débile est depuis quelques années un délit !
En effet une loi voté par une grande majorité de parlementaire (de droite comme de gauche)fait maintenant obligation de respecter l'hymne et le drapeau national.
Seul probléme d'autre lois interdisent les propos racistes et l'incitation au suicide. Or "La Marseillaise" est à la fois raciste ("un sang impur") et une incitation au suicide ("Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil").
Je trouve que les paroles de La Marseillaise sont plus digne d'un groupe térroriste appelant ses membres a sacrifier leur vie qu'a une République pronant Liberté Egalité Fraternité.
Daniel

TSF36 11/04/2006 08:51

Ton appel a été entendu (et approuvé)! J'en profite pour y ajouter un appel pour la réécriture de la Marseillaise, dont les paroles sont particulièrement débiles.

Philippe 09/04/2006 18:50

Comprend pas !!!
Moi j'ai eu droit à une chine ensoleillée, un peu fraiche certe, mais fructueuse (la carte postale que je recherche depuis des années m'attendais sagement). J'en ait même profitez pour faire du tourisme rapide: Chateauw de Chantilly, Pierrefonds... Ma déception a été en m'aventurant dans la clairière de l'armistice 1918: je m'attendais à trouver un lieu dédié à la paix. La simple citation de la dalle commémorative, érigée en 1922, suffit à expliquer ma déception: "ICI, LE 11 NOVEMBRE 1918, SUCCOMBA LE CRIMINEL ORGUEIL DE L'EMPIRE ALLEMAND VAINCU PAR LES PEUPLES LIBRES QU'IL PRETENDAIT ASSERVIR". Au collège on m'avait dit que l'armistice de 18 portait déjà les prémices 39-45. Je profite donc de cette tribune au rayonnement national et international pour lancer un appel sollennel: changez nous ce mémorial, transformez le en mémorial de la paix !!