Défense et illustration du Panais

Publié le par TSF36

Le panais était jadis un légume d'hiver très utilisé dans de nombreux pays, mais peu d'entre nous s'en souviennent, vu qu'en ce temps-là, nous n'étions panais.
Fort heureusement, les légumes anciens et oubliés semblent revenir à la mode et c'est une excellente chose, ce qui permet de redécouvrir des saveurs du terroir. Le panais, à l'instar du topinambour et du rutabaga, est un merveilleux légume qui mérite vraiment le détour. Il est parfois appellé "carotte albinos" du fait de sa forme et de sa couleur, mais la ressemblance s'arrête là. Ce qui est fascinant avec ce légume conique, c'est quand on le découpe en rondelles : les rondelles seront de diamètre décroissant, tendant vers le zéro. Il n'y en aura pas deux semblables. Chacune sera unique !
Le panais peut se manger  cru, en salade et il a un goût anisé très particulier qui surprend au premier abord. On peut aussi le faire dorer dans une poelle, coupé en rondelles, avec un peu de matière grasse, comme on ferait avec des pommes de terre. Il perd alors son goût anisé en gardant une saveur sucrée qui rappelle un peu la patate douce. Idéal comme accompagnement d'un plat de viande ou de poisson. D'ailleurs le poisson-panais n'est-il pas un grand classique de la gastronomie ?

panais.jpg

Publié dans Gastronomie

Commenter cet article

victor 20/03/2008 13:48

Bonjour
Moi, je préfère le "panais d'hier" ou le "panais de la dernière pluie" qui ont aussi leurs charmes... Mais chacun ses goûts !
Victor