Et pourtant, elle tourne …

Publié le par TSF36

La télé, il ne faut pas la diaboliser : ce n’est pas la grande entreprise de décervelage de masse qu’on dit … enfin pas seulement ! On y trouve même parfois de l’excellente nourriture pour le cerveau. Ainsi, hier soir, pendant que Patrick Sébastien décervelait massivement sur France 2, France 3 proposait en " prime time " comme on dit dans le Berry, un excellent téléfilm sur le procès de Galilée, ce malheureux savant qui eut jadis les pires ennuis avec la "sainte" inquisition pour avoir soutenu la thèse de Copernic selon laquelle la Terre tournait autour du soleil. Les dialogues étaient d’une grande intelligence et mettaient bien en lumière les forces antagonistes de la science et de la religion. Certes, le discours et les concepts utilisés par les personnages (bien qu’ils fussent en costumes d’époque) sonnaient résolument modernes mais il ne s’agissait pas d’une reconstitution historique à grand spectacle. Il s’agissait justement de montrer que ce combat entre l’obscurantisme et la liberté intellectuelle est toujours d’actualité. Ce qui était hier hérésie sera demain une vérité indiscutable.

On comprend cependant que cette révolution dans la cosmologie, qui nous enlevait définitivement la place centrale dans le cosmos, ne se fit pas sans douleur. L’orgueil de l’homme, présumé chef-d’œuvre de la création, crée par Dieu à son image, en prenait un sacré coup ! Et ce n’était que le début des humiliations : Après avoir relégué notre bonne vieille terre au rang de planète ordinaire tournant, comme les autres, autour du soleil, la Science nous a ensuite appris que le soleil était une étoile très ordinaire dans la banlieue d’une galaxie comprenant milliards d’étoiles, laquelle galaxie était aussi une parmi des milliards d’autres … Darwin, entre temps, nous avait relégué au rang de cousins des singes ! Très dur la Science, mais quelle belle leçon de modestie. Comment, sachant cela, peut-on ne pas prendre conscience de notre petitesse … et aussi de notre grandeur pour avoir réussi à savoir tout cela !

Nous sommes encore très loin de comprendre ce qu’est l’univers, mais on avance dans cette direction. Et si l’on croit que l’Univers est de forme hypertorique en régénération permanente, on n’a plus à craindre le bûcher de la sainte inquisition !

Voir à ce sujet d'anciennes ruminations, toujours d'actualité :

http://perso.wanadoo.fr/jlf/hors/cosmologie.htm

JL cosmologiste berrichon (également auteur d’une théorie selon laquelle le Berry est au centre de l’hexagone)

Publié dans normalitude

Commenter cet article