Préveranges (Cher) : un point triplement culminant (504 mètres)

Publié le par TSF36

Certes, la région Centre Val de Loire est assez peu montagneuse dans son ensemble, mais ce n'est pas non plus le plat pays qu'on voudrait nous faire croire. Tout est relatif et par rapport à la vallée de la Loire qui est presque au niveau de la mer, enfin juste un peu plus haut, car sinon elle ne coulerait pas, les modestes reliefs du sud de la région font figure de hautes montagnes.

La commune de Préveranges, aux confins du Cher et de l'Allier peut ainsi s'enorgueillir d'avoir sur son territoire, au lieu dit Le Magnoux, le point culminant du Cher, de la région Centre Val de Loire et ipso facto du Berry, culminant à l'altitude vertigineuse de 504 mètres !

Hélas, le site est quelque peu décevant quand on arrive au panorama au pied d'un château d'eau sans style entouré de barrières, avec les monstrueux pylônes d'une ligne à haute tension barrant le ciel et, en arrière plan quelques inutiles éoliennes. Quel gâchis !

La vue (à couper modérément le souffle) est cependant étendue vers le sud et on peut voir, par temps clair, le Puy de Dôme dans les lointains bleutés, ce qui ne fut pas le cas ce jour-là. Seule la table d'orientation en lave émaillée est digne d'intérêt avec de la lecture et de belles images. Il serait pourtant simple de rendre ce site plus attractif : il suffirait d'enlever les pylônes électriques, de démanteler ces stupides éoliennes, de démolir le château d'eau pour faire de ce point triplement culminant le haut lieu touristique qu'il mériterait d'être ...

 

Préveranges (Cher) : un point triplement culminant  (504 mètres)
Préveranges (Cher) : un point triplement culminant  (504 mètres)
Préveranges (Cher) : un point triplement culminant  (504 mètres)
Préveranges (Cher) : un point triplement culminant  (504 mètres)

Publié dans Berrichonnitude

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article